LHJMQ

Kurashev et les Remparts explosent contre l'Armada

Publié | Mis à jour

Philipp Kurashev a débloqué, les Remparts aussi, et la bande de Patrick Roy a infligé une correction de 6-2 à l’Armada de Blainville-Boisbriand sur la glace du Centre Vidéotron, samedi après-midi, freinant à quatre leur série d’insuccès.

Le duel était présenté en direct à TVA Sports.

Défaits 5-1 la veille à Rimouski, les Remparts ne pouvaient trouver meilleur moment pour retrouver leur touche offensive dans ce nouvel épisode du Québecor Bowl. Ils n’avaient d’ailleurs pas secoué les cordages avec autant de d’aplomb (plus de 2 buts) depuis le 5 janvier dernier, à Halifax, en excluant la rencontre à reprendre du 14 janvier à Gatineau.

Si l’offensive semble avoir retrouvé son erre d’aller, c’est aussi parce que le Suisse Philipp Kurashev est sorti de sa torpeur en enfilant l’aiguille à deux reprises, notamment en première période quand il a redirigé la passe de Samuel Dickner derrière la ligne rouge. Il s’agissait d’un premier succès pour lui depuis son retour du Championnat mondial junior où il avait brillé.

«Finalement, on a marqué des buts et j’ai marqué! Ce n’était pas une situation facile mentalement dans les dernières semaines, et personnellement, je n’ai pas bien joué. On avait une bonne chimie avec Dickner et [Matthew] Grouchy. On a un autre match demain [dimanche], j’espère que ça se poursuivra», a réagi le patineur de 19 ans dont le dernier filet dans l’uniforme québécois remontait au 8 décembre.

«On avait fait une couple de présences ensemble avant. C’est facile de jouer avec un gars comme Phil, il fait tout sur la glace, et Matthew aussi. Aujourd’hui, tout allait bien et on va bâtir là-dessus», a ajouté Dickner.

Roy soulagé

Avec une égalité de 1-1 vers le milieu du deuxième engagement, les Diables rouges ont brisé les reins de l’Armada en inscrivant trois buts en l’espace de 68 secondes.

«On a été très bons. Ils ont marqué le premier but et ce que j’ai aimé, c’est qu’on est resté calme malgré tout ce qui se passait dernièrement pour nous. Le but de Phil en fin de période a fait beaucoup de bien à Phil et à l’équipe. [...] En deuxième, on a marqué de toutes sortes de façons, et ça fait du bien, peu importe la manière, peu importe, contre qui. Quand tu marques des buts, on espère que ça va amener une certaine confiance et de bâtir autour de ça», a souligné le grand patron des opérations hockey des Remparts.

Dans l’autre vestiaire, Bruce Richardson a sermonné ses joueurs avant de s’adresser aux membres des médias. L’Armada encaissait un sixième échec de suite.

«Je leur ai dit que c’était inacceptable. Ça commence à être assez frustrant. Il y a des gars qui ne sont pas capables de saisir les opportunités. S’il le faut lundi matin, on va caller des gars du midget AAA qui ont du feu dans les yeux et le couteau dans les dents», a-t-il pesté.

Mince consolation : son fils Blake a réussi son premier but dans la LHJMQ en fin de rencontre.

En vitesse

Blessé à la clavicule vendredi soir, à Rimouski, et absent samedi, l'attaquant des Remparts, Luke Kutkevicius, ratera quelques semaines d’activités, a révélé Patrick Roy après le match. L’Ontarien a subi des radiographies pour connaître l’étendue des dégâts... Le défenseur Dylan Schives était pour sa part sous le coup d’une suspension en raison d’une accumulation de codes, lui qui a été l’instigateur d’une bataille dans les cinq dernières minutes de jeu alors que l’écart était de plus de deux buts... La championne IBF des super-mi-moyens, Marie-Ève Dicaire, a été honorée avant le match à l’endroit même où elle a conquis son titre mondial le 1er décembre dernier...

**************

Maxime Comtois propulse les Voltigeurs

Agence QMI

Après avoir perdu un match émotif contre les Huskies de Rouyn-Noranda la veille, les Voltigeurs se sont repris en battant les Foreurs de Val-d’Or 8 à 2, samedi après-midi, à Drummondville.

Les favoris de la foule ont été guidés par une autre excellente performance de Maxime Comtois, qui a inscrit trois buts et fourni deux mentions d’aide. Le choix de deuxième tour (50e au total) des Ducks d’Anaheim en 2017 a amassé sept points en deux rencontres ce week-end. Il s’agissait d’ailleurs d’un retour au jeu pour l’attaquant de 20 ans, qui a été blessé à une épaule lors du Championnat du monde de hockey junior.

Outre Comtois, Félix Lauzon, Gregor MacLeod, Nicholas Girouard, Nicolas Guay et Joseph Veleno ont touché la cible pour les Voltigeurs. Veleno a également construit deux des réussites de ses coéquipiers.

La réplique des Foreurs est venue des bâtons d’Alexandre Couture et de Peyton Hoyt.

Devant les filets, Anthony Morrone a fait face à 22 lancers dans la victoire, tandis que Mathieu Marquis a reçu un impressionnant total de 47 tirs dans la défaite.

Une 11e victoire de suite pour les Huskies

À Shawinigan, les Huskies ont signé une 11e victoire consécutive, alors qu’ils ont blanchi les Cataractes 4 à 0.

Le gardien Zachary Emond a repoussé 20 lancers pour signer son sixième blanchissage de la présente campagne. Son vis-à-vis, Justin Blanchette, a fait face à un bombardement de 56 tirs. Il s’agissait de son plus haut total de lancers reçus en 2018-2019.

Patrik Hrehorcak, Rafaël Harvey-Pinard, Tyler Hinam et Jakub Lauko ont inscrit les réussites des Huskies.

La formation de l’Abitibi trône au sommet du classement de la LHJMQ avec un total de 83 points.