Boxe

Des victoires décisives pour Makhmudov, Akhmedov et Clavel

Publié | Mis à jour

La sous-carte du gala mettant en vedette Mathieu Germain et Steve Claggett en a mis plein la vue aux amateurs de boxe réunis au Casino de Montréal, samedi soir.

Une ceinture pour Akhmedov

Le Kazakh Sadriddin Akhmedov, l'un des plus beaux espoirs d'Eye of the Tiger Management, a encore une fois fait honneur à sa réputation grandissante en corrigeant le Mexicain Abraham Juarez.

Akhmedov, qui n'a que 20 ans, a envoyé son rival au plancher deux fois lors du quatrième round pour s'offrir une victoire décisive et la ceinture WBC jeunesse des super mi-moyens.

 

Makhmudov, encore sans pitié

Le vétéran poids lourd américain Jason Bergman devait être le boxeur qui allait rester debout pendant quelques rounds devant le géant russe Arslanbek Makhmudov, qui a l'habitude de coucher ses rivaux très rapidement.

Ce n'est pas arrivé. Bergman s'est montré courageux, mais il était déjà au tapis au bout d'une minute. Il y est retourné quelques secondes plus tard. C'était terminé, et il faudra commencer à trouver de solides adversaires à Makhmudov, qui semble prêt à gravir les échelons rapidement chez les poids lourds.

 

Huitième victoire pour Vincent Thibault

Le super-moyen de Charlesbourg, Vincent Thibault, a poursuivi son impeccable début de carrière chez les pros en obtenant une huitième victoire de suite.

Thibault (8-0-0, 2 K.-O.), qui a 26 ans, s'est imposé par décision unanime devant le Mexicain Juan Sergio Torres Perez (5-7-0, 5 K.-O.), qui a visité le tapis une fois à mi-chemin dans le combat.

Kim Clavel fait vivre l’enfer à sa rivale

Pour sa part, la Montréalaise Kim Clavel (6-0-0, 2 K.-O.) a fait passer un mauvais quart d’heure à Luz Elena Martinez (5-2-0, 3 K.-O.), l’emportant par K.-O. au quatrième round.

Matraquée de coups à plusieurs reprises durant le combat, la Mexicaine, qui avait tout de même un bon menton, a finalement rendu les armes après avoir encaissé un solide crochet de droite.

 

Lexson Mathieu ne s’éternise pas

Le mi-lourd de Québec Lexson Mathieu (1-0-0, 1 K.-O), dont c’était le premier combat professionnel, a haché menu son rival Edgar Santoyo (2-2-2, 1 K.-O.) dès le premier round.

Voyez les images de son gain expéditif dans la vidéo ci-dessous.

Courchesne remporte une guerre

Dans un combat particulièrement animé, le Québécois de 19 ans Raphaël Courchesne l'a emporté par décision unanime contre le Mexicain Alejandro Chavez Meneses (9-4-0, 5 K.-O.).

Courchesne (5-0-0, 2 K.-O.) est même allé au tapis tôt dans l'affrontement, pour se relever aussitôt. Les deux pugilistes ont donné tout un spectacle à mesure que le combat avançait. Les deux hommes étaient d'ailleurs particulièrement amochés une fois le duel terminé.  

«C'était une méchante bonne guerre, je ne pensais pas avoir un combat difficile de même!», a admis le pugiliste St-Hyacinthe, après le duel.

«Je pense que je m'en suis bien sorti pareil, a-t-il également mentionné. Mais j'aurais aimé pouvoir finir le combat plus rapidement et ne pas me rendre au sixième round.»

Plus tôt en soirée, dans un duel de poids super-plume, le Trifluvien Kaemy Cloutier (2-0-0, 0 K.-O.) s'est imposé par décision unanime devant le Mexicain Saul Alejandro Gonzalez Meza (4-4-0, 3 K.-O.). Et après le combat entre Courchesne et Meneses, le Québécois François Pratte a dû se contenter d'un verdict nul lorsque son adversaire, le Mexicain Sergio Silva, a subi une sévère coupure très tôt dans l'affrontement, qui a été stoppé pour cette raison.