Ski et planche

«C'est juste malade!» - Laurie Blouin

Publié | Mis à jour

La Québécoise Laurie Blouin a émerveillé la foule du Colorado, jeudi soir, remportant la médaille d’or en Big Air féminin aux X Games, présentés à Aspen.

L’exploit est d’autant plus louable alors qu’il s’agit d’une première participation en carrière pour Blouin aux prestigieux X Games.

«Ce sont tous les meilleurs planchistes au monde qui sont réunis aux X Games et c’est difficile d’avoir sa place parce qu’il y a juste huit filles. Juste d’y être invitée, c’est déjà tout un honneur, et de gagner une médaille à mes premiers X Games, c’est juste malade! Je ne comprends toujours pas!» a commenté Blouin dans une entrevue accordée à Sportcom vendredi.

Lors de la compétition, l’athlète de Stoneham a récolté un pointage combiné de 77.00 points grâce à un «Cab Double Underflip 900» (42,00 Points) et un «Frontside 900 (35,00) pour accéder à la première marche du podium. La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski-Synnott a obtenu la médaille d’argent, tandis que l’Américaine Jamie Anderson a conclu en troisième place.

Blouin doit poursuivre son parcours X Games avec sa compatriote canadienne Spencer O’Brien à l’occasion de la finale féminine de «slopestyle» samedi matin.

«Je ne me fais pas d’attentes, je vais y aller avec la même mentalité et me faire du fun, a planifié Blouin, toujours à Sportcom. Peut-être que d’avoir déjà gagné une médaille va m’enlever un petit stress, mais je me connais et je sais que quand je vais arriver à la compétition, je vais ravoir encore un stress.»

Âgée de 22 ans, Blouin avait également bien fait aux derniers Jeux olympiques de Pyeongchang avec une médaille d’argent à l’épreuve de «slopestyle».

Beaulieu-Marchand domine les qualifications

Parmi les autres athlètes présents aux X Games, le skieur québécois Alex Beaulieu-Marchand s’est qualifié au premier rang, en slopestyle, en vue de la finale de dimanche.

La Canadienne Cassie Sharpe, championne olympique, a pour sa part raflé l’or dans l’épreuve de demi-lune, en ski acrobatique.