Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

La progression fulgurante de Thomas Chabot

La progression fulgurante de Thomas Chabot

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 25 janvier 2019
Mis à jour 25 janvier 2019

Le défenseur des Sénateurs d’Ottawa, Thomas Chabot, participe au Match des étoiles de la LNH pour la première fois de sa carrière.

Nous sommes tous d'accord pour dire que ce ne sera pas la dernière fois qu’il sera choisi pour prendre part à cette classique. Il aura 22 ans le 30 janvier prochain.

Il faut reconnaître que la carrière du joueur originaire de Beauce a progressé à grande vitesse au cours des quatre dernières années.

Choix de premier tour des Sénateurs en 2015, Chabot a ensuite été choisi le joueur par excellence du Championnat du monde de hockey junior en 2017 et le voilà maintenant perçu, en 2019, comme l’un des meilleurs de sa profession.

Cependant, rien ne laissait présager une ascension aussi rapide vers les plus hauts sommets. Plusieurs savaient qu’il avait le potentiel pour jouer dans le circuit Bettman, mais jamais une courbe de progression aussi prononcée était annoncée.

En janvier 2015, le nom de Chabot ne figurait pas sur la liste des joueurs susceptibles d’être sélectionnés au premier tour lors de la séance de sélection qui était prévue six mois plus tard, à Sunrise, en Floride.

Je suis donc retourné dans mes notes personnelles que j’avais prises en prévision du repêchage en 2015. Les recruteurs, avec qui j’avais parlé à l’époque, me disaient ceci de Chabot.

«Il est un bon patineur, il a une bonne vision et il est efficace en avantage numérique. Il n’a jamais cessé de progresser cette année. Il jouera deux ans dans la Ligue américaine afin de bien se développer.»

Les Sénateurs d’Ottawa ont perçu un plus grand potentiel et ils n’ont pas hésité à le choisir au 18e rang.

Quatre ans plus tard, il se retrouve avec les meilleurs au monde et au septième rang chez les défenseurs pour les points amassés (39) depuis le début de la saison et je vous rappelle qu’il a raté huit matchs en raison d’une blessure.

Jeudi à San Jose, j’ai eu la chance de discuter avec Chabot lors d’une mêlée de presse dans le cadre du match des étoiles.

Je lui ai demandé s’il était étonné de sa progression aussi rapide. Il a répondu dans l’affirmative, mais il m’a indiqué qu’il a saisi toutes les opportunités qui se sont présentées à lui.

Tout le mérite lui revient. Les efforts, l’attitude et le désir de faire une différence habitent ce jeune homme.

Ce que vous devez aussi savoir, c’est que Chabot est un athlète humble. D’ailleurs, son entraîneur-chef avec les Sénateurs, Guy Boucher, m’a récemment dit que c’est l’humilité de Chabot qui l’impressionnait le plus.

Son ascension vers la LNH, ses performances et son rôle important avec les Sénateurs ne lui sont pas montés à la tête.

Chabot est le présent et l’avenir de la LNH.