LHJMQ

Des Remparts amorphes s’inclinent devant l’Océanic

Publié | Mis à jour

RIMOUSKI – Loin d’offrir leur meilleur rendement face à une équipe nettement supérieure, les Remparts de Québec rentrent à nouveau bredouilles de leur visite à Rimouski.

L’Océanic a profité des trois points de D’Artagnan Joly (1-2) et des 18 arrêts de Tristan Bérubé pour l’emporter 5-1, vendredi soir, au Colisée Financière Sun Life.

Acquis des Olympiques de Gatineau à quelques jours de Noël, le gardien de La Pocatière a offert sa meilleure prestation depuis son arrivée avec sa nouvelle formation. Il s’est dressé devant les attaques adverses chaque fois que ses coéquipiers accentuaient leur contrôle. Bérubé a d’ailleurs obtenu la première étoile de la rencontre.

«L’Océanic a été, sans l’ombre d’un doute, la meilleure équipe sur la glace», a indiqué le directeur-gérant et entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy. «Je n’ai pas aimé notre exécution et notre présence devant le filet adverse, la qualité de nos passes n’était pas là et on a joué mollement le long des rampes. Leur gardien a aussi réalisé de bons arrêts.»

Comme une partie d’échecs

À l’image d’une partie d’échecs, Rimouski a avancé ses pions un à un pour s’assurer de la victoire. Carson MacKinnon a d’abord offert l’avance aux siens en première période avant que Cédric Paré ne double l’avance des locaux lors d'un avantage numérique au début du deuxième vingt.

Après le but de Joly, Rimouski a confirmé sa victoire grâce à Jimmy Huntington et Charle-Edouard D’Astous au dernier engagement. Tristan Bérubé a été privé de son blanchissage par Pier-Olivier Lacombe en fin de troisième période.

Les Remparts devront rapidement oublier cette autre défaite face à l’Océanic. Les Diables rouges poursuivront leur séquence de trois parties en 48 heures samedi après-midi en recevant Blainville-Boisbriand au Centre Vidéotron. Les Bas-Laurentiens attendront sagement l’Armada à la maison. Ces deux équipes s’affronteront demain au Colisée Financière Sun Life.

***********************

Les Huskies remportent un duel au sommet

(Agence QMI)

C’est devant 3494 spectateurs que les Huskies de Rouyn-Noranda l’ont emporté 3 à 2 face aux Voltigeurs, vendredi soir, à Drummondville.

Il s’agissait d’un duel entre les deux meilleures formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Les Huskies, invaincus à leurs 10 derniers matchs, trônent au sommet du classement général avec 81 points, tandis que les Voltigeurs sont deuxièmes avec 71 points.

Dans l’affrontement du jour, c’est un but de Joël Teasdale qui a fait la différence en troisième période. L’ancien de l’Armada de Blainville-Boisbriand a marqué de son endroit de prédilection, c’est-à-dire à l’embouchure du filet.

Les autres réussites des vainqueurs ont été l’œuvre de Jakub Lauko (tir de punition) et de Peter Abbandonato. Ce dernier a également obtenu une mention d’aide sur le filet de Teasdale, ce qui lui permet de prendre le premier rang des marqueurs de la LHJMQ avec 79 points.

Du côté des Voltigeurs, Maxime Comtois prenait part à un premier duel depuis le Championnat du monde de hockey junior, lui qui s’y était blessé à l’épaule. Comtois n’a pas déçu ses partisans en obtenant un but et une passe décisive. Il a construit la 30e réussite de Joseph Veleno en 2018-2019. Il s’agit d’ailleurs d’une première pour lui dans le circuit Courteau.

Les deux équipes se retrouveront deux autres fois d’ici à la fin de la saison régulière de la LHJMQ. Pour le moment, Rouyn-Noranda mène les duels 3 à 1.

Ailleurs dans la LHJMQ

À Saint John, le Drakkar de Baie-Comeau a signé une 11e victoire consécutive en défaisant les Sea Dogs 5 à 3. Yan Aucoin, Mathieu Charlebois et Ethan Crossman ont chacun récolté deux points pour les visiteurs.

À Sherbrooke, Félix Robert et Bailey Peach ont chacun marqué deux buts pour mener le Phoenix à une victoire de 5 à 1 devant les Foreurs de Val-d’Or.

À Shawinigan, Médérick Racicot a fait la différence dans une victoire de 5 à 4 des Tigres de Victoriaville contre les Cataractes. Son coéquipier Olivier Mathieu s’est également illustré en inscrivant deux buts.

À Charlottetown, Derek Gentile et Egor Sokolov ont touché la cible en fusillade pour procurer une victoire de 4 à 3 aux Screaming Eagles de Cap-Breton face aux Islanders.

À Bathurst, les Saguenéens de Chicoutimi ont enregistré un cinquième gain consécutif en l’emportant 4 à 0 face au Titan. Le gardien Alexis Shank a repoussé 18 tirs pour réussir son quatrième blanchissage de la saison.