Impact

Rémy Vercoutre, déjà emballé par son expérience montréalaise

Publié | Mis à jour

Rémy Vercoutre, nouvel entraîneur des gardiens de l’Impact, embrasse déjà sa nouvelle vie à Montréal.

Nommé durant la saison morte à la place de Joël Bats, qui a été promu adjoint à l’entraîneur-chef Rémi Garde, Vercoutre connaît bien ces deux hommes après avoir passé une bonne partie de sa carrière avec l’Olympique Lyonnais.

Retraité depuis juin dernier, le Français de 38 ans avait amorcé une carrière de consultant à la télé avant d’être contacté par l’Impact.

«Il a fallu un déclic, et ce déclic fut Rémi Garde, parce que quand il parle football, je m'y retrouve», a-t-il raconté, jeudi, en entrevue à TVA Sports

«Maintenant, il fallait un cadre à tout ça, et j'ai envie de dire que le cadre montréalais, il n'y a pas beaucoup mieux dans le monde pour embrasser une carrière, parce que ça fait partie des plus belles villes du monde, a-t-il ajouté. Pour moi, c'est une grande aventure et une grande découverte, mais dans le bon sens du terme.»

Travailler avec Bush

Vercoutre travaillera d’abord et avant tout avec Evan Bush, premier gardien de l’équipe, qui sort d’une très bonne saison 2018 où il a apparu progresser grandement sous les conseils de Bats.

«On doit développer une complicité avec Evan, faire en sorte de travailler sur des détails qui l'amènent à progresser parce que je pense qu'on peut progresser à tout âge, a-t-il expliqué. Il a signé pour trois ans et c'est une formidable chose pour l'Impact de Montréal, parce que c'est quelqu'un sur qui on peut s'appuyer.»

Bush semblait aussi très emballé par cette nouvelle collaboration.

«C'est bien d'avoir de nouveaux entraîneurs, parce qu'ils amènent de nouvelles idées, ils voient différentes choses, a expliqué l’Américain de 32 ans. Rémy m'a dit une chose, hier, qui m'a emballé: il a dit qu'il y avait trois ou quatre choses, après avoir regardé mes vidéos de l'an dernier, sur lesquelles on devrait travailler. Et c'est bien pour moi, ça me garde alerte et ça donne envie de venir travailler tous les jours.»

«Il a montré l'an dernier qu'il a les qualités pour faire de très grandes saisons, a également mentionné Vercoutre. Je crois énormément en son potentiel et si je suis là, c'est en partie parce que je crois en lui. J'en ai entendu parler par Joël, par Rémi, et j'ai envie de faire en sorte qu'il soit dans les meilleures dispositions avant chaque match.»

Bats à sa place

Après une année à s’occuper des gardiens, Joël Bats sera désormais le second de Rémi Garde. Une tâche pour laquelle il est taillé sur mesure, a assuré Vercoutre.

«C'est quelqu'un qui a un regard sur tout, notamment d'un point de vue tactique et technique. C'est quelqu'un qui sent énormément le jeu, qui connaît très, très bien le métier», a-t-il expliqué.

«Il a joué à de grands clubs et a dirigé de grands joueurs, a ajouté Bush. Sa connaissance du jeu, de ce qui doit être fait chaque jour, est primordiale pour ce club. Je pense que ce sera un ajustement pour lui (...) mais quand vient le temps de décortiquer la tactique des autres équipes,  c'est quelque chose qu'il faisait déjà. C'est une bonne décision pour lui, et pour le club.»

«Retrouver Joël aux côtés de Rémi, c'est juste une suite logique», a finalement résumé Vercoutre.

Voyez le reportage de Nicolas A. Martineau en vidéo principale, et l’entrevue avec Vercoutre dans la vidéo ci-dessous.