Impact

«Clairement meilleurs» qu’il y a un an

Publié | Mis à jour

L’Impact n’a pas amené de gros nom jusqu’à maintenant sur le marché hivernal des transferts, mais le milieu de terrain québécois du club, Samuel Piette, ne s’en formalise guère.

Le joueur de 24 ans, crucial aux succès de l’équipe l’an dernier, se dit «très à l’aise» avec la formation actuelle, qui a perdu les services de l’ailier Alejandro Silva et de l’arrière Rod Fanni, mais qui a aussi ajouté le milieu offensif Harry Novillo et l’attaquant Maxi Urruti.

«Je pense qu'on est clairement meilleurs qu'on l'était à la même date l'an dernier», a souligné le numéro 6, mercredi, en entrevue à «JiC».

Le club en est actuellement à tenir son camp d’entraînement en Floride et comme l’an dernier, ce n’est pas une sinécure.

«C'est assez intense», a admis Piette, avant d’ajouter que si tout le monde sait désormais à quoi s’en tenir après l’avoir vécu l’an dernier, «la fatigue se fait ressentir».

Une bonne acquisition

Le milieu défensif a également eu de bons mots pour Kevin Gilmore, qui a été nommé président de l’Impact, mardi.

«Je pense que c'est une bonne chose d'avoir engagé quelqu’un qui a autant de bagage dans ce domaine-là», a-t-il indiqué.

Piette a lancé des fleurs au propriétaire et ancien président Joey Saputo, avant de souligner que la venue de Gilmore représente «un vent de fraîcheur » au sein de l’organisation.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.