Crédit : AFP

NFL

La propriétaire des Saints en beau fusil

Publié | Mis à jour

Une chose est certaine: la propriétaire des Saints de La Nouvelle-Orléans, Gayle Benson, ne digère pas la défaite des siens contre les Rams de Los Angeles, dimanche soir.

«Le résultat d’hier [dimanche] est toujours difficile à accepter pour nous tous, a d’abord indiqué Mme Benson dans un communiqué. Je suis sincèrement déçu des événements qui ont mené au résultat du match.»

La dame de 71 ans fait référence à la décision des arbitres de ne pas donner une pénalité d’obstruction au demi de coin des Rams Nickell Robey-Coleman, même si ce dernier a clairement empêché Tommylee Lewis de faire son boulot sur un troisième essai des Saints, dans les dernières minutes du dernier quart. La formation de La Nouvelle-Orléans a ainsi dû se contenter d’un placement, ce qui a permis aux Rams de créer l’égalité et de finalement remporter le match 26-23 en prolongation.

«Aucune équipe ne devrait être privée de l’opportunité de prendre part à un duel de championnat (ou simplement de remporter un match) en raison des actions, ou des inactions, de ceux qui doivent s’assurer de la justice et de l’équité sur le terrain, a exprimé Mme Benson. Comme il est clair pour l’ensemble des personnes qui ont regardé le match, il est évident que notre équipe et nos partisans ont été privés de cette opportunité.»

La patronne des Saints veut s’assurer que jamais ce type de situation ne se reproduise dans la NFL.

«Je suis en contact avec la NFL en ce qui concerne les événements d’hier [dimanche] et je vais m’assurer que des changements soient apportés dans les politiques de la NFL afin qu’aucune équipe ou groupe de partisans ne soient placés dans une situation similaire», a-t-elle ajouté.

Mme Benson a complété son communiqué en remerciant les partisans des Saints d’être présent pour son organisation et a indiqué qu’il était tout à fait normal d’être en colère et déçu de la situation.