Crédit : AFP

NFL

«Tout le monde pense que nous sommes nuls» - Tom Brady

Publié | Mis à jour

En vieux routier expérimenté, Tom Brady a certainement voulu fouetter les Patriots en affirmant que plus personne ne croyait en eux. Julian Edelman en a rajouté en invitant les gens à miser contre l’équipe.

Dans le vestiaire des Chiefs, personne n’est tombé dans le panneau et chacun jure que les rivaux sont encore sur leur piédestal.

Il fallait entendre le mythique quart-arrière des Patriots s’égosiller sur les ondes de CBS dimanche dernier après la victoire face aux Chargers.

«Tout le monde pense que nous sommes nuls et que nous ne pouvons plus gagner un match. On verra bien», a-t-il essentiellement lancé.

Saisissant la balle au bond, sa cible de choix, Julian Edelman, a renchéri en diffusant une vidéo de gros jeux des Chiefs réalisés face aux Patriots, qui se termine par la mention «Pariez contre nous».

Il est vrai que pour une première fois en 68 matchs lorsque Brady est aux commandes de l’attaque, les Patriots ne sont pas établis comme favoris par les preneurs aux livres en vue de la finale de l’Association américaine disputée dimanche à Kansas City.

Toutefois, la carte du manque de respect évoqué est passée plutôt de travers chez les Chiefs, qui sont bien au fait des 13 présences en finale d’association des Patriots en plus de cinq conquêtes du Super Bowl depuis 2001.

«Tout ce que je peux dire là-dessus, c’est qu’ils ne sont pas nuls», a réagi l’ailier rapproché Travis Kelce, visiblement incrédule.

Beaucoup de respect

Toutes les stratégies sont bonnes pour maintenir un groupe sur le qui-vive. Si les Patriots ont choisi de se regrouper à titre d’équipe en laquelle plus personne ne croit, ainsi soit-il, les Chiefs ont rejeté massivement cette étiquette et n’ont pas profité de l’occasion pour tenter de s’élever au-dessus de l’ennemi.

«Je ne sais pas quoi dire...», a mentionné le quart-arrière Patrick Mahomes, en secouant la tête quant aux propos de Brady et sa bande.

«Ils sont les Patriots, une très bonne équipe de football ! Ils le sont depuis longtemps et on sait très bien à quel point ils seront bien préparés pour jouer un match qu’ils jouent aussi depuis longtemps», a-t-il continué.

L’entraîneur-chef Andy Reid a même esquissé un rare sourire sous son épaisse moustache. «C’est leur huitième finale d’association de suite, malgré tout ce manque de respect dont ils parlent... Ils sont plutôt bons !», a-t-il dit d’un ton sarcastique.

Défensive aux aguets

Le constat est identique du côté des joueurs défensifs, qui savent pertinemment à quel point la commande s’annonce lourde face à une équipe bourrée d’expérience. Pas question, donc, de regarder les Patriots de haut malgré le statut de favoris des Chiefs.

«C’est drôle tout ça. Je pense qu’il [Brady] essaie juste de motiver le monde là-bas. Tout le monde ici sait à quoi s’attendre des Patriots», a lancé le secondeur Justin Houston.

La table est mise. Vivement le botté d’envoi!