SPO-sAMUEL HOUDE SAGUENEENS DE CHICOUTIMI 2018 - 19

Crédit : ROGER GAGNON/AGENCE QMI

LHJMQ

Samuel Houde donne la victoire aux Saguenéens

Publié | Mis à jour

QUÉBEC – Les problèmes offensifs à domicile se sont poursuivis pour les Remparts malgré une bonne prestation de leur gardien Carmine-Anthony Pagliarulo, samedi après-midi, au Centre Vidéotron. La troupe de Patrick Roy a baissé pavillon par la marque de 2-1 aux mains des Saguenéens de Chicoutimi qui détiennent désormais cinq points de priorité sur leurs rivaux de Québec.

Les Remparts pouvaient se servir de ce duel pour se rapprocher de la septième position de la Conférence de l’Est détenue par les Bleus, mais une troisième période ardue a compliqué la tâche pendant que Pagliarulo se démenait devant son filet. Il a terminé la journée avec 33 arrêts.

L’espoir du Canadien Samuel Houde a inscrit le but victorieux à l’aide d’un tir dans la lucarne en avantage numérique vers le milieu du troisième engagement. Les locaux se sont aussi tirés dans le pied avec quelques pénalités, dont une discutable à l’endroit d’Andrew Coxhead pour avoir accroché.

«C’est vraiment une grosse victoire [...] On est contents d’être revenus de l’arrière et d’avoir joué une pas mal meilleure troisième que la deuxième. Il fallait revenir au fait de ne pas tricher ainsi qu’à nos bonnes habitudes qui ont fait en sorte qu’on a eu un certain succès depuis la période des Fêtes», a souligné l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, qui a louangé le boulot de sa quatrième unité formée par Vincent Lapalme, Xavier Labrecque et Christophe Farmer.

Manque de confiance

Les Remparts semblaient pourtant sur la bonne voie après une période médiane prometteuse durant laquelle Sam Dunn a surpris la défensive adverse pour décoincer le pointage. Les Diables rouges n’ont secoué les cordages qu’à neuf reprises à leurs cinq dernières sorties devant leurs partisans, de quoi faire augmenter le nombre de cheveux gris sur la tête de Roy. Samedi, l'équipe a décoché 30 tirs.

«On doit apprendre à garder le momentum et non pas à donner des opportunités à l’équipe adverse de prendre son rythme. Il va falloir travailler là-dessus dans les prochains matchs [...] Je crois que tout le monde veut scorer et c’est une question de confiance. Les gars doivent croire en eux et envoyer la rondelle au filet», a commenté le défenseur de 20 ans.

«Neuf buts à nos cinq derniers matchs locaux, ce n’est pas suffisant et on va travailler fort avec les gars pour trouver une façon de marquer des buts et essayer d’avoir plus de présence autour du filet, surtout quand on a des tirs de la ligne bleue», a renchéri le grand patron des opérations hockey des Remparts, déçu des siens en troisième.