Tennis

Novak Djokovic montre la porte à Denis Shapovalov à Melbourne

AFP

Publié | Mis à jour

Le no 1 mondial Novak Djokovic a laissé échapper une manche, mais s'est fait respecter par une des incarnations de la jeune garde du tennis mondial au troisième tour des Internationaux d'Australie, samedi, à Melbourne.

Le Serbe a gagné 6-3, 6-4, 4-6, 6-0 face au jeune Canadien Denis Shapovalov (27e). Perdre une manche ne lui était plus arrivé depuis 24 «sets» en Grand Chelem.

Shapovalov a comblé un retard de 4-1 au troisième engagement alors que «Djoko» n'était plus qu'à deux jeux de la victoire.

«À part ma petite baisse de régime à 4-1 dans le troisième set, je trouve que j'ai bien joué, surtout en quatrième manche», a-t-il déclaré après sa victoire.

Sa riposte n'a pas tardé: «Djoko» a infligé dans la foulée au gaucher canadien un cinglant 6-0.

Avec ce succès, le joueur de 31 ans est assuré de rester sur le trône du tennis mondial à l'issue de la quinzaine australienne. Il y a un an, il s'était incliné en huitièmes de finale face au Sud-Coréen Hyeon Chung.

«Je m'attendais à ce que Denis (Shapovalov) soit agressif. Il a fait beaucoup de fautes directes pendant une manche et demie. Je suis juste resté solide du fond du court, j'ai bien servi, joué les coups justes. Pendant les deux premiers sets, je contrôlais les choses.

Rendez-vous avec Medvedev

Son prochain adversaire, le jeune Russe Daniil Medvedev (19e), n'a lui pas concédé la moindre manche au cours de ses trois premiers tours (Harris, Harrison, Goffin). Mais, à 22 ans, il vivra son premier huitième de finale en Grand Chelem.

Au contraire de Djokovic, Kei Nishikori (no 9) a accéléré au troisième tour. Après deux matchs en cinq sets, le Japonais a écarté le Portugais Joao Sousa, diminué physiquement, en trois manches de 7-6 (6), 6-1, 6-2.

«Puis à 4-1, je me suis senti stressé, ça ne devrait pas m'arriver, j'ai de l'expérience, mais il faut croire que ça arrive... Je l'ai laissé revenir dans le match. C'était important de bien commencer le quatrième set, les deux premiers jeux ont été serrés. Le breaker a été crucial. Mais j'apprécie d'avoir été testé. Les matches et les adversaires vont devenir plus compliqués. J'ai l'impression que je joue bien, que les choses vont dans le bon sens.»

Premier huitième de finale à Melbourne pour Zverev

Le no 4 mondial Alexander Zverev, chef de file de la nouvelle génération, s'est qualifié pour la première fois pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie en surclassant l'invité australien Alex Bolt 6-3, 6-3, 6-2.

Pour une place en quarts de finale, le jeune Allemand, vainqueur du Masters de fin d'année en novembre dernier, affrontera le Canadien Milos Raonic (17e).

Contre Bolt, Zverev a appuyé sur l'accélérateur: lui qui avait bataillé pendant cinq sets et près de quatre heures au tour précédent face au Français Jérémy Chardy (36e) est cette fois resté moins de deux heures sur la Rod Laver Arena.

À 21 ans, le grand Sascha (1,98 m) peine jusuqu'à maintenant à percer en Grand Chelem. Il n'y a atteint qu'une fois les quarts de finale, à Roland-Garros en 2018. À Melbourne, il n'avait auparavant jamais dépassé le troisième tour.