Europe

Liverpool l'emporte contre Palace, non sans mal

AFP

Publié | Mis à jour

Liverpool, vainqueur de Crystal Palace (4-3), a pris provisoirement le large en tête de la Premier League, alors que Manchester United a conservé son invincibilité sous Ole Gunnar Solskjaer en battant Brighton (2-1), samedi lors de la 23e journée.

Arsenal a quant à lui largement dominé Chelsea (2-0), qui coince offensivement sans avant-centre, pour relancer la course à la Ligue des champions.

Au classement, les «Reds» ont repris sept points d'avance sur Manchester City, qui se déplace chez la lanterne rouge Huddersfield dimanche.

Quant aux «Gunners» et aux «Red Devils», respectivement cinquièmes et sixièmes (44 pts chacun), ils reviennent à trois longueurs du dernier strapontin pour la C1, toujours tenu par les «Blues» (47 pts).

Liverpool: «un énorme soulagement»

Deux buts chanceux de Mo Salah, un autre de Firmino et un dernier de Mané dans le temps additionnel ont permis aux hommes de Jürgen Klopp de sortir vainqueurs du piège tendu par les «Eagles». Mais que ce fut dur à Anfield!

Les «Reds», qui ont terminé à dix après l'exclusion de Milner en fin de rencontre, ont lutté pour se défaire d'une équipe compacte qui a profité de toutes les erreurs de Liverpool.

Mais comme contre Brighton le week-end précédent (1-0), les leaders ont trouvé le moyen de s'imposer en faisant craquer les Londoniens à un quart d'heure de la fin.

«C'est un énorme soulagement. (...) C'est un énorme résultat. On a maintenant 60 points, c'est fou», a soufflé Klopp. «Je suis très fier (...), nous sommes un peu à court de joueurs maintenant, mais nous avons quelques jours devant nous (...) pour récupérer.»

 

Solskjaer toujours invincible

Sept matches, sept victoires. Les débuts de Solskjaer sont restés paradisiaques. Le technicien a guidé les «Red Devils» à un sixième succès consécutif en championnat, ravivant les espoirs d'une qualification en C1... Un exploit plus si impossible.

Pogba a été excellent au sein d'un effectif mancunien largement dominateur, avant de se faire peur en fin de match. Le récent papa même a obtenu et converti un penalty avant de célébrer son but en mimant un berceau.

Rashford, à nouveau préféré à Lukaku en pointe, a marqué un but somptueux, avant que Brighton ne réduise l'écart pour faire trembler Old Trafford dans les dernières minutes.

«Les garçons ont montré contre Tottenham que nous n'abandonnons pas et qu'il y a un grand esprit d'équipe. On ne peut pas toujours jouer au football fantastique. (...) C'est un excellent résultat», a salué Solskjaer, toutefois assez mécontent de la fin de match poussive de ses protégés.

Mais, pas de quoi jeter un voile sur ses excellents débuts: «Le mois dernier a été fantastique», a-t-il apprécié. «Pour être honnête, j'ai l'impression d'être à la maison. Je me sens chez moi et j'aime vraiment ça.»

Chelsea coince sans pivot

Une nouvelle fois aligné sans avant-centre de métier, les «Blues» ont chuté dans le derby face à leurs voisins du nord.

Jamais dangereux sans Giroud ni Morata, et vite dépassés par les «Gunners», les «Blues» de Maurizio Sarri ont besoin d'un nouvel attaquant et vite, alors que la piste Gonzalo Higuain peine à se concrétiser.

«Je suis extrêmement en colère, vraiment très en colère», a pesté l'Italien. «Cette défaite est la conséquence de notre mentalité, notre approche mentale. Nous avons joué contre une équipe plus déterminée que nous et je ne peux l'accepter. Ce groupe est extrêmement difficile à motiver.»

Pour Unai Emery, en revanche, ça va. Ses ouailles ont rendu une copie très propre, agrémentée de deux buts de ses «Frenchies» Lacazette et Koscielny.

La nouvelle omission d'Özil, laissé sur le banc, a donné raison au technicien basque. En jouant comme ça, les «Gunners» n'ont pas besoin de leur plus gros salarié.

À l'Emirates Stadium, Lacazette s'est offert un but exceptionnel pour ouvrir le score. Servi dos au but dans la surface, il a éliminé Pedro puis Alonso avant de décocher une frappe surpuissante dans la lucarne de Kepa (14).

Le capitaine Koscielny a doublé la mise avant la pause en reprenant de l'épaule un centre de Sokratis (39).

 

Le PSG s'offre un record

Le PSG a écrasé Guingamp (9-0) samedi lors de la 21e journée du Championnat de France, un record à domicile, mais a perdu son milieu de terrain Marco Verratti, blessé à la cheville gauche, à moins d'un mois du choc contre Manchester United en 8e de finale aller de Ligue des champions.

Les Parisiens, éliminés par Guingamp en Coupe de la Ligue, ont pris leur revanche grâce à un doublé de Neymar (12e, 68e), des triplés de Mbappé (38e, 45e, 80e) et Cavani (60e, 67e, 76e) et un but de Meunier (83e).

C'est la plus large victoire de l'histoire du PSG au Parc des Princes en championnat.

Avec deux matches de plus à disputer, le PSG, tranquille leader, compte 13 points d'avance sur Lille, 2e, alors que Saint-Etienne, 3e, est relégué à 17 longueurs.

 

Le Real vainqueur du duel des troisièmes

Le Real Madrid a confirmé son regain de forme en s'imposant 2-0 à domicile face au Séville FC grâce à Casemiro et Luka Modric en fin de match lors de ce choc pour la 3e place du Championnat d'Espagne, à l'occasion de la 20e journée.

Longtemps dominateurs, les Madrilènes ont dû attendre le dernier quart d'heure pour trouver la faille. C'est le milieu défensif brésilien Casemiro qui, d'une frappe surpuissante de loin, a ouvert le score (78e). Puis, le Ballon d'Or croate Luka Modric a doublé la mise dans le temps additionnel (90+2) d'une frappe enroulée après avoir récupéré un ballon dans les pieds du défenseur sévillan Daniel Carriço.

Grâce à ce deuxième succès consécutif en Liga, les Merengues mettent leurs adversaires du jour (4e) à trois points.

 

Dortmund gagne en costaud à Leipzig

Dortmund a des nerfs! Mis sous pression par le Bayern vainqueur vendredi à Hoffenheim, le leader de la Bundesliga s'est imposé 1-0 samedi à Leipzig grâce à un but d'Axel Witsel, pour maintenir l'écart de six points avec les Bavarois.

Le Borussia est sorti vainqueur d'un duel très rythmé et indécis jusqu'au bout, qui aurait pu déboucher sur un score fleuve si les attaquants des deux camps avaient transformé quelques-unes seulement de leurs nombreuses occasions.

Leipzig surtout a fait preuve en fin de match d'une maladresse fatale dans le dernier geste, avec Werner et Sabitzer notamment.

Cette victoire est précieuse pour le leader, qui garde l'avance qu'il avait à la fin des matches aller, et envoie surtout au Bayern un message très clair: Dortmund est armé cette saison pour disputer le titre.

 

Premier but pour Weah avec le Celtic

Timothy Weah, prêté par le PSG au Celtic Glasgow jusqu'à la fin de la saison, a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs lors de la victoire du Celtic 3-0 samedi au 4e tour de la coupe d'Ecosse face à un club de troisième division.

Entré en jeu à la 69e minute alors que le score était de 2 à 0, le fils de George Weah n'a pas attendu longtemps avant d'ouvrir son compteur but avec les +Bhoys+. Servi en profondeur par le Belge Dedryck Boyata, Timothy Weah a glissé le ballon entre les jambes du gardien adverse pour sceller la victoire du Celtic qui se qualifie pour les 8e de finale.