Crédit : AFP

Tennis

Halep écarte Venus et rejoint Serena

AFP

Publié | Mis à jour

La No 1 mondiale Simona Halep a rejoint Serena Williams en huitièmes de finale des Internationaux d'Australie en dominant l'aînée des soeurs américaines, Venus (36e), 6-2, 6-3, samedi, à Melbourne.

L'obstacle Halep se dresse désormais sur la route de Serena, en quête à 37 ans d'une 24e couronne en Grand Chelem pour égaler le record absolu établi par l'Australienne Margaret Court dans les années 1960-1970.

Aux deux premiers tours, la Roumaine de 27 ans avait à chaque fois dû se sortir de situations délicates en trois sets, contre Kanepi puis Kenin. Face à Venus (38 ans), elle a très nettement élevé son niveau de jeu, comme l'illustrent ses 21 points gagnants (pour 12 fautes directes) et ses cinq breaks réalisés.

«J'ai joué mon meilleur match du tournoi, s'est-elle félicitée. C'est toujours difficile de jouer contre les soeurs Williams, c'est pour ça que j'étais très motivée aujourd'hui (samedi). Contre Serena, ce sera un challenge encore plus grand. Mais je suis prête à m'y confronter.»

Avant l'Open d'Australie, Halep n'avait plus gagné un match depuis cinq mois. Une hernie discale l'avait contrainte à écourter sa saison 2018 fin septembre.

La joueuse roumaine avait atteint la finale à Melbourne en 2018, quatre mois avant de remporter son premier trophée en Grand Chelem à Roland-Garros.

Osaka et Svitolina renversantes

La Japonaise Naomi Osaka, lauréate des derniers Internationaux des États-Unis et no 4 mondiale, a renversé la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (27e) en trois sets (5-7, 6-4, 6-1) au troisième tour.

L'Ukrainienne Elina Svitolina, N.7 mondiale et victorieuse du récent Masters de fin d'année, l'a imitée au bout d'un combat de près de trois heures contre la Chinoise Shuai Zhang (42e), battue 4-6, 6-4, 7-5.

Osaka (21 ans) a été menée 4-1, puis 4-3, 40-0 dans la deuxième manche mais elle a réagi en remportant sept jeux consécutifs. Elle a au passage écarté une balle de 5 jeux à 4 en faveur de Hsieh, qui aurait pu permettre à cette dernière de servir pour le gain du match.

Svitolina (24), elle, a accusé un retard de 3 jeux à 0, double break, dans le set décisif avant de renverser la situation.

Pour une place en quarts de finale, Osaka affrontera la Lettonne Anastasija Sevastova (12e), tombeuse ou la Chinoise Qiang Wang (21e) 6-3, 6-3. Svitolina sera elle opposée à la Belge Elise Mertens (14e) ou à l'Américaine Madison Keys (17e).

Williams ne s'attarde pas

Serena Williams, qui fait son retour en compétition officielle à Melbourne quatre mois après sa finale explosive à Flushing Meadows, n'a laissé aucune chance (6-2, 6-1 en 67 minutes) à la jeune Ukrainienne Dayana Yastremska (57e) au troisième tour.

La championne américaine, en quête d'une 24e couronne en Grand Chelem pour égaler le record absolu établi par l'Australienne Margaret Court dans les années 1960-1970, défiera en huitièmes de finale la N.1 mondiale Simona Halep ou sa soeur aînée Venus, opposées en soirée.

Contre Yastremska (18 ans), qui disputait seulement le deuxième Grand Chelem de sa jeune carrière, Serena s'est rapidement envolée 4-0. Les choses ne se sont pas arrangées pour la jeune Ukrainienne quand elle s'est tordu la cheville droite après une demi-heure de jeu.

C'est à Melbourne que la cadette des soeurs Williams (37 ans), ex-N.1 mondiale aujourd'hui 16e, s'est offert son 23e sacre en Grand Chelem en 2017. Elle était alors enceinte de huit semaines. L'édition 2018, quatre mois après qu'elle avait donné naissance à sa fille Olympia, s'était jouée sans elle.