Les Partants

L’Impact s’apprête à souffrir

Publié | Mis à jour

Le camp d’entraînement de l’Impact de Montréal s’amorcera la semaine prochaine sous le chaud soleil de la Floride. Toutefois, le Bleu-Blanc-Noir suera à grosses gouttes sous les directives du préparateur physique de l’équipe, Robert Duvergne.

«Je pense que pour des trucs comme ça, tu n’es jamais assez prêt», a rigolé le milieu de terrain de l’Impact Samuel Piette, vendredi, lors de l’émission Les Partants, sur les ondes de TVA Sports.

Le Québécois disputera d’ailleurs la dernière saison prévue à son contrat avec l’Impact.

«Honnêtement, je suis très bien à Montréal, a confié Piette. Ça fait un an et demi que je suis revenu. Je prends encore plaisir à redécouvrir ma ville. De revoir certains amis, ma famille, donc je n’ai pas encore assez profité de Montréal. C’est sûr que j’aimerais continuer l’aventure ici.»

Et le numéro 6 se dit très confiant à l’approche de la nouvelle saison.

«On revient avec le même personnel d’entraîneurs, a indiqué Piette. Deux ou trois semaines après la fin de la saison, on nous a envoyé un programme d’entraînement. Après que Mauro Biello se soit fait congédier, on était un peu dans l’inconnu durant l’entre-saison jusqu’à ce que Rémi Garde soit nommé. On a eu un programme assez chargé pour être prêts quand on va arriver lundi.

 «Je pense qu’on a plus ou moins le même noyau que l’an dernier. Urruti est une grosse prise pour nous. Ce qu’on avait besoin, c’est un attaquant qui marque des buts. Pour moi, la perte de Silva est une grosse perte en termes de qualité offensive. Le fait qu’on va entamer la saison avec le même noyau sur lequel on s’est quittés l’an dernier et le même personnel d’entraîneurs, je pense qu’on est plus avancé.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.

- Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio.