Les Partants

«Je vais régler son cas» - Mathieu Germain

Publié | Mis à jour

Le Québécois Mathieu Germain sera la tête d’affiche du prochain gala d’Eye of the Tiger Management, qui aura lieu le 26 janvier au Casino de Montréal, alors qu’il croisera le fer avec l’Albertain Steve Claggett, chez les poids super-légers. 

Claggett (27-5-1, 17 K.-O.) est un nom qui résonne dans la tête des amateurs de boxe au Québec puisqu’il avait vaincu Junior Ulysse, il y a un peu plus d’un an, dans une décision partagée controversée. 

«Ce n’est pas mon préféré, c’est sûr a souligné Germain (16-0-0, 8 K.-O.), vendredi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Oui, il a une attitude, il est confiant. Il essaie de rentrer dans la tête de ses adversaires. Et c’est correct, ça fait partie du sport. Je vais régler son cas samedi prochain.  

«C’est un adversaire de classe internationale. Il n’est pas classé dans le top 15 ou top 20, mais c’est un gars qui devrait être classé. Il vient jouer les trouble-fête un peu partout.» 

Mais Germain ne voit pas ce combat comme une opportunité pour venger Ulysse, mais bien pour améliorer sa réputation sur la scène internationale 

«Ça ne serait même pas correct de ma part de faire ça pour Junior, a confié Germain. Junior est capable de régler lui-même ses comptes. Il a essayé, ça n’a pas fonctionné avec Steve Claggett. Je le vois vraiment comme mon combat à moi, mes opportunités à moi et je mets de côté le combat à Junior qui était un peu controversé. Je veux régler ça pour de bon. 

«C’est le plus gros adversaire de ma carrière. C’est un gars de classe internationale. Je suis rendu là. Je ne veux pas boxer juste pour boxer. Je veux boxer pour affronter les meilleurs. C’est le genre de combat que les fans veulent voir, c’est important pour moi. J’étais prêt à affronter n’importe qui. On avait parlé de Batyr au début. Je ne refuse personne. Je veux que les fans soient contents.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.