Tennis

Eugenie Bouchard goûte à la médecine de Serena Williams

Publié | Mis à jour

La Québécoise Eugenie Bouchard s'est inclinée au deuxième tour des Internationaux d'Australie, jeudi.        

Bouchard, 79e au monde, n'avait pas une mince opposition devant elle alors qu'elle était confrontée à l'Américaine Serena Williams, 16e favorite et détentrice de 23 couronnes majeures. La Québécoise a été défaite en deux manches de 6-2 et 6-2.        

Au final, la rencontre à duré 1h10.       

La joueuse de 24 ans n'a pas mal paru lors de l'affrontement. Toutefois, son service n'a posé aucune difficulté à l'Américaine, qui l'a brisée à de nombreuses reprises.

«C'est malheureux parce que je ne crois pas avoir bien joué aujourd'hui, a souligné Bouchard en entrevue d'après-match. Je ne me suis pas donnée les meilleures chances de l'emporter, mais elle mérite la victoire.

« [..] C'était difficile de jouer contre elle. Je me sentais toujours pressée. Elle a tellement de puissance. C'était difficile.»

En effet, Williams a brisé Bouchard à six reprises en 13 occasions alors que la Québécoise n'a réussi que deux fois en trois occasions. De plus, Bouchard n'a remporté que 43 % des points lorsque sa première balle de service était en jeu, contrairement à 81 % pour Williams.      

«Ce n'était pas un match facile ce soir, a souligné Williams en entrevue sur le terrain après son match. "Genie" a participé à la finale de Wimbledon et aux demi-finales d'autres tournois majeurs, alors je me suis dit que je devais tout donner dès le départ.»     

Bouchard a réussi 10 coups gagnants contre 18 fautes directes. En contrepartie, Williams a claqué 20 coups gagnants contre 17 fautes directes.  

La Québécoise devrait grappiller quelques places au classement et se situer au 75e échelon, environ, lorsque les Internationaux d'Australie seront terminés.       

Williams affrontera au troisième tour l'Ukrainienne Dayana Yastremska (59e), qui a vaincu au troisième tour l'Espagnol Carla Suarez Navaro, 23e favorite.     

Halep lutte encore en trois manches  

La no.1 mondiale Simona Halep a encore dû lutter pendant trois sets 6-3, 6-7 (5), 6-4 face à l'Américaine Sofia Kenin (37e) pour se qualifier pour le troisième tour des Internationaux d'Australie, jeudi à Melbourne.    

Halep se dirigeait vers une victoire tranquille quand elle a mené 6-3, 3-0. Mais une quinzaine de jeux plus tard, elle s'est retrouvée à deux jeux de la défaite quand Kenin a pris l'avantage 4 jeux à 2 dans la troisième manche. La Roumaine de 27 ans a réagi en alignant quatre jeux consécutifs pour éviter une élimination précoce.    

«Je ne sais pas comment j'ai gagné ce soir (jeudi). J'ai dû beaucoup courir. Je me suis fait un peu mal dans le deuxième set mais j'ai continué à me battre pour gagner», a-t-elle déclaré.    

Avant Melbourne, Halep n'avait plus gagné un match depuis cinq mois. Une hernie discale l'avait contrainte à écourter sa saison 2018 fin septembre.    

Au premier tour déjà, la no.1 mondiale s'était sortie d'une situation délicate. Elle avait accusé un set et un break de retard face à l'Estonienne Kaia Kanepi (71e).    

Elle affrontera l'Américaine Venus Williams (36e) pour une place en huitièmes de finale.    

Halep avait atteint la finale à Melbourne en 2018, quatre mois avant de remporter son premier trophée en Grand Chelem à Roland-Garros.