FBL-WC-2015-U17-MEX-NGR

Crédit : AFP

Impact de Montréal

Mercato hivernal : faut-il paniquer?

Mercato hivernal : faut-il paniquer?

Nicolas A Martineau

Publié 16 janvier
Mis à jour 16 janvier

L’Impact de Montréal amorce son camp préparatoire dans quatre jours et les partisans sont loin d’être optimistes. Il y a eu beaucoup de départs depuis la fin de la dernière saison, mais peu d’arrivées. Y’a-t-il vraiment lieu de paniquer?

Avant de poursuivre, voici le résumé des mouvements de ce mercato hivernal.

En voyant cette liste, on peut comprendre l’inquiétude des partisans. La semaine dernière, Rémi Garde affirmait avoir pratiquement terminé son magasinage. Il a les mains liées... et ne peut pas sortir le chéquier pour embaucher une superstar.

Or, l’Impact travaille actuellement sur deux dossiers. Le jeune attaquant Orji Okwonkwo, 20 ans, pourrait être prêté à l’Impact en provenance de Bologne, l’autre club appartenant à Joey Saputo. Okwonkwo ne commande pas un gros salaire et il amènerait un peu de profondeur à l’attaque, lui qui peut jouer à toutes les positions dans le dernier tiers.

Le gros problème? L’Impact n’a pas de place internationale disponible. Le club doit donc trouver une solution au plus vite.

Par ailleurs, Anthony Jackson-Hamel pourrait bien se retrouver sous d’autres cieux avant le début du camp. Une équipe MLS et une équipe de Ligue 2, en France, seraient actuellement sur son cas.

Nous aurons assurément des nouvelles à nous mettre sous la dent d’ici le départ de l’équipe dans quatre jours. Bref, ne paniquez pas encore...

Josef Martinez en MLS pour y rester

Le nouveau recordman buteur de la MLS ne quittera pas Atlanta de sitôt. Le Vénézuélien de 25 ans vient d’apposer sa signature au bas d’un pacte de 5 ans, lui rapportant près de 6M$ par année selon ce que j’ai entendu.

Les rumeurs envoyaient Martinez à l’Olympique de Marseille, mais sachez que cette rumeur n’était que du vent. Effectivement, Martinez est surveillé en Europe, mais l’OM n’a jamais eu l’intention d’acquérir le buteur. De toute façon, Martinez adore Atlanta et ne se voit pas ailleurs.

«Pour moi, ici, c’est mon Barcelone ou mon Real Madrid, a affirmé le principal intéressé en conférence de presse. [...] Si je jouais pour l’argent, j’irais en Chine! J’ai choisi de jouer ici parce que j’ai reçu beaucoup d’amour des partisans et du club. C’est ça qui est important.»

L’an dernier, Martinez a marqué un total de 35 buts en 39 matchs, en plus de remporter le titre de joueur par excellence de l’année en MLS.

Il y aura une 3e équipe au Texas : Austin

Anthony Precourt est actuellement l’homme le plus détesté à Columbus. L’ancien propriétaire du Crew a tenté de déménager son club à Austin, sans succès... Les partisans du Crew ont tout fait pour sauver leur équipe et au dernier instant, leur rêve s’est réalisé. Un groupe d’investisseurs, incluant les propriétaires des Browns de Cleveland, s’est porté acquéreur du club.

Precourt a cependant eu ce qu’il voulait... une équipe à Austin, au Texas.

En effet, la MLS a annoncé, mardi, qu’Austin allait devenir la 27e équipe à évoluer dans le circuit en 2021. Un stade de 225 M$ sera construit d’ici là.

Il s’agit d’une première équipe professionnelle à fixer ses pénates à Austin.