TENNIS-AUS-OPEN

Crédit : AFP

Tennis

Sharapova l'emporte sans perdre un jeu

Publié | Mis à jour

L'ex-N.1 mondiale Maria Sharapova s'est qualifiée pour le deuxième tour des Internationaux d'Australie en ne laissant aucun jeu à la Britannique Harriet Dart, issue des qualifications, lundi à Melbourne. 

Sharapova, aujourd'hui 30e mondiale, n'a passé qu'à peine plus d'une heure sur la Rod Laver Arena. La Russe de 31 ans affrontera au deuxième tour la Suédoise Rebecca Peterson (64e), tombeuse de la Roumaine Sorana Cirstea. 

Son dernier sacre en date en Grand Chelem remonte à 2014 à Roland-Garros.

La tenante du titre Wozniacki au 2e tour sans forcer

La Danoise Caroline Wozniacki (3e mondiale) a tranquillement débuté la défense de son titre lundi en dominant la Belge Alison Van Uytvanck (52e) 6-3, 6-4 au premier tour.

L'ex-numéro 1 mondiale avait révélé fin octobre souffrir de polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune inflammatoire s'attaquant aux articulations et qui génère de la fatigue. La Danoise prend cependant un traitement pour tenter de maîtriser les effets de cette pathologie.

Wozniacki affrontera au prochain tour la Suédoise Johanna Larsson (77e), qui a éliminé la Bélarusse Vera Lapko (62e) 7-6 (7/5), 3-0 abandon.

Kerber en toute tranquillité, Stephens enfin au 2e tour

La no.2 mondiale Angelique Kerber s'est tranquillement qualifiée pour le deuxième tour à Melbourne aux dépens de la Slovène Polona Hercog (92e) en deux sets 6-2, 6-2.

Vainqueur des Internationaux d'Australie il y a trois ans, Kerber est restée moins d'1h15 sur la Rod Laver Arena baignée d'un chaud soleil.

Comme l'Allemande, l'Américaine Sloane Stephens, no.5 mondiale et lauréate des Internationaux des États-Unis en 2017, a franchi le premier tour sans difficultés en écartant (6-4, 6-2) sa compatriote Taylor Townsend (93e). C'est la première fois depuis cinq ans qu'elle y parvient aux Internationaux d'Australie: elle avait été éliminée d'entrée en 2015, 2016 et 2018 et avait manqué l'édition 2017.

Qualification également de la Néerlandaise Kiki Bertens, no.9 mondiale, face à l'Américaine Alison Riske (6-3, 6-3).

Parmi les têtes de série, le tournoi a en revanche tourné court pour l'Allemande Julia Goerges (13e) et la Lettonne Jelena Ostapenko (22e). La première a été battue par l'Américaine Danielle Collins (2-6, 7-6 (7/5), 6-4), la seconde par la Grecque Maria Sakkari (6-1, 3-6, 6-2).