Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LNH

Josh Gorges accroche ses patins

Publié | Mis à jour

L’ancien défenseur du Canadien de Montréal Josh Gorges s’est rendu à l’évidence : il a annoncé sa retraite du hockey professionnel, lundi.

«Même s’il s’agit d’un jour triste, je suis extrêmement excité d’amorcer le prochain chapitre de ma vie et d’avoir la chance de revenir à la maison pour rester auprès de ma famille, a-t-il écrit sur son compte Instagram. Il y a trop de gens à remercier, mais je serai toujours reconnaissant à l’égard de ceux m’ayant aidé à réaliser mes rêves durant ce parcours.»

Gorges, qui avait passé les quatre dernières saisons dans l'uniforme des Sabres de Buffalo, demeurera reconnu comme un athlète avec beaucoup de leadership qui donnait toujours son plein rendement sur la patinoire. Son passage avec le Canadien avait d’ailleurs été marqué par l’obtention, à deux reprises (2010 et 2012) du trophée Jacques-Beauchamp, remis au joueur ayant contribué aux succès de l’équipe sans toutefois en retirer d’honneur particulier.

Le défenseur a disputé un total de 464 matchs de saison régulière dans l’uniforme du Tricolore, de 2007 à 2014. Gorges a ainsi joué sous les ordres de Guy Carbonneau, Jacques Martin, Randy Cunneyworth et Michel Therrien. Il a également défendu les couleurs du CH à 57 reprises lors des séries éliminatoires.

«J’aime le hockey et ça restera ainsi, a ajouté Gorges. Ce sport m’a donné tout ce que je possède aujourd’hui. Il m’a permis de devenir un homme et m’a inculqué des leçons de vie inestimables que je n’aurais pu apprendre ailleurs.»

Poussé vers la retraite

Âgé de 34 ans, Gorges n'a pas été en mesure de trouver du boulot en 2018-2019. À sa plus récente saison avec les Sabres, le joueur originaire de Kelowna, en Colombie-Britannique, avait été limité à deux mentions d’aide en 34 rencontres. Écoulant alors la dernière de son contrat, il n’obtenait pas toujours la chance de jouer et semblait déjà deviner que ses jours dans la Ligue nationale de hockey (LNH) étaient comptés.

«Je crois encore que je peux jouer dans cette ligue, mais ce n’est pas moi qui déciderai malheureusement», avait-il d’ailleurs confié dans une entrevue au «Journal de Montréal», en mars dernier.

À Montréal, Gorges avait développé une solide amitié avec plusieurs joueurs, dont le gardien Carey Price. Il était d’ailleurs primordial pour lui de s’assurer que Price soit de retour avec le Canadien à long terme quand il a conclu une entente de six ans et de 23,4 millions $ avec l’organisation montréalaise en janvier 2012. Or, Gorges avait été échangé aux Sabres environ deux plus tard, soit le 1er juillet 2014, en retour d’un choix de deuxième ronde au repêchage de 2016.

Une transaction mémorable

Rappelons que Gorges avait par ailleurs été acquis par le Canadien des Sharks de San Jose, en février 2007. Dans cette transaction, le club montréalais avait aussi obtenu un choix de premier tour pour le repêchage de cette année-là, sélection lui ayant permis de mettre la main sur Max Pacioretty. Le défenseur Craig Rivet et un choix de cinquième tour avaient été envoyés à San Jose.

C’est ce qu’on appelle une excellente transaction, un bon coup réalisé par Bob Gainey, le directeur général de l’époque.

-Au cours de sa carrière dans la LNH, Gorges a totalisé 124 points, dont 17 buts, en 783 joutes de saison régulière. Il a ajouté neuf mentions d’aide en 68 matchs éliminatoires.