Crédit : AFP

LNH

Mitch Marner: des discussions à 72 millions $

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Maple Leafs de Toronto, Kyle Dubas, a une pression certaine sur les épaules. Non seulement est-il à la tête d’une équipe qui évolue dans l’un des marchés les plus exigeants de la LNH, mais il doit également régler un problème évident... celui de s’assurer des services d’Auston Matthews et de Mitch Marner, à long ou court terme, tout en respectant le plafond salarial.  

En effet, Matthews et Marner, qui font partie du noyau de l’équipe, écoulent actuellement la troisième et dernière saison de leur contrat d’entrée. Et pour 2019-2020, l’augmentation salariale à laquelle ils auront droit sera astronomique.  

Pour s’assurer des services de ces deux joueurs, Dubas devra être très créatif avec les chiffres et extrêmement persuasif avec ses deux joueurs-vedettes.  

Matthews devrait toucher un salaire annuel d’environ 10 millions $, et même plus, selon les rumeurs et les projections.  

À cela s’ajoutera le contrat de Marner. https://www.sportsnet.ca/hockey/nhl/72m-discussion-point-prior-season-marner-maple-leafs/Selon le journaliste du réseau Sportsnet Nick Kypreos, les deux clans ont discuté avant la campagne et le montant qui aurait été avancé aurait été de 72 millions $, pour un contrat de huit ans, évidemment. Cela représente une moyenne de 9 millions $.  

Toutefois, ce montant semblait trop élevé pour Dubas. C’est compréhensible. L’an prochain, les Leafs devront composer avec les salaires de John Tavares (11 millions $), William Nylander (6 962 366 $) et Patrick Marleau (6,25 millions $). Puis, il y a ceux du défenseur Morgan Rielly (5 millions $) et du gardien Frederik Andersen (5 millions $).  

En rétrospective, si les Leafs avaient une chance d’accorder un contrat à long terme au meilleur prix possible au dynamique ailier, c’était à l’été dernier. En effet, cette saison, Marner a littéralement explosé et a maintenant amassé 58 points en 44 matchs en 2018-2019. Il est au huitième rang du classement des pointeurs de la LNH et les bases de son prochain pacte ont maintenant changé.  

Outre Marner et Matthews, Dubas devra également accorder un contrat au défenseur Jake Gardiner et l’attaquant Kasperi Kapanen, notamment.  

Voilà le casse-tête auquel Dubas fait face. Et le directeur général voudra probablement éviter une situation comme celle qui a été vécue en raison de l’impasse contractuelle entre les Leafs et Nylander. Ce dernier avait décidé de rater les deux premiers mois de la saison avant d’accepter une entente.  

Chose certaine, la situation sera extrêmement intéressante à suivre dans la Ville Reine.