SPO-HKO-HKN-2017-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---MEDIA-DAY

Crédit : AFP

LNH

Austin Watson s’ouvre sur son alcoolisme

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Predators de Nashville Austin Watson s’est ouvert sur son problème de consommation d’alcool, vendredi, sur son compte Instagram, et est revenu sur les événements qui ont mené à son arrestation l’été dernier.

«Je compose avec des problèmes d’anxiété, de dépression et d’alcoolisme depuis que j’ai l’âge de 18 ans. J’ai été sobre pendant 23 mois avant le milieu du mois de mai 2018, puis j’ai recommencé à boire», a confié l’Américain de 26 ans qui a défrayé la manchette l’été dernier.

Le joueur des Predators avait été arrêté le 16 juin par la police de Franklin, au Tennessee, à la suite d’une altercation entre lui et sa conjointe, qui s’est produite dans le stationnement d’une station-service. Watson a fait face à des accusations de violence conjugale et a été suspendu pour une période de 27 matchs par la Ligue nationale de hockey (LNH).

Il n’a pas contesté les accusations pesant contre lui et sa suspension a ensuite été réduite à 18 matchs par un arbitre indépendant.

«Après les événements du 16 juin, je suis volontairement entré dans le programme de réhabilitation de la LNH. Je suis maintenant sobre et déterminé à maintenir un style de vie sain pour pouvoir être le père, le conjoint, le coéquipier et la personne que je veux être», a écrit Watson sur compte Instagram.

Le contexte

Par le biais de ce message publié vendredi, l’athlète voulait préciser le contexte entourant les événements qui ont mené à son arrestation, sans pour autant se déresponsabiliser.

«Comme Jennifer (sa conjointe) l’a déjà indiqué dans une déclaration antérieure, elle souffre aussi d’alcoolisme. Dans le mois précédent l’incident, nous avions tous les deux rechuté et notre relation était tendue. Le 16 juin, nous avons une altercation enflammée qui n’était pas physique. J’ai mal géré la situation, mais je ne lui ai pas causé de blessure (...)

«Je prends l’entière responsabilité de mon implication dans cette altercation. J’ai appris de cette situation et j’ai pris les mesures nécessaires pour m’assurer qu’une chose pareille ne se reproduise plus jamais», a ajouté Watson.