FBN-SPO-WILD-CARD-ROUND---PHILADELPHIA-EAGLES-V-CHICAGO-BEARS

Crédit : AFP

NFL

NFL : 10 histoires à surveiller

Publié | Mis à jour

Le plus beau week-end de l’année dans la NFL est à nos portes. L’enjeu est critique en ce deuxième tour des séries, parce qu’il y a encore quatre matchs à se mettre sous la dent et parce que les gros canons qui ont survolé la saison entrent en scène. 

Sauf que rien ne sera donné aux Patriots, Chiefs, Saints et Rams, qui étaient au repos durant le premier tour. Ce n’est pas souvent que des aspirants comme les Colts, Chargers, Cowboys et Eagles sont aussi percutants. L’an passé, trois des quatre duels en deuxième ronde s’étaient soldés par des écarts minimes de cinq points ou moins. Souhaitons-en autant ! Voici 10 histoires à surveiller.

L’entrée des équipes de tête

Dans la conférence américaine, les Chiefs sont semés numéro un, tandis que les Saints sont dans la même position dans la conférence nationale. Lors de sept des 10 dernières années dans la conférence américaine, l’équipe numéro un est passée en finale. Dans la nationale, c’est arrivé à six occasions. À l’inverse, les Colts et Eagles sont toujours en vie même s’ils ferment la marche au sixième rang dans leurs conférences respectives. Les deux clubs auront la lourde tâche de tenter de devenir les premiers dans cette posture à passer au tour suivant depuis que les Jets et Packers avaient réussi le coup en 2010. Les Packers sont d’ailleurs la dernière équipe semée numéro six à avoir remporté le Super Bowl.

Des abonnés aux séries

Dans toute l’histoire des séries, seulement huit joueurs ont mérité l’insigne honneur de prendre part à plus de 25 matchs éliminatoires. Et de ce groupe sélect, trois seront en action ce week-end. Tom Brady détient évidemment la palme avec 38 matchs de séries derrière la cravate. Son vieux complice et désormais botteur des Colts, Adam Vinatieri, le suit au deuxième rang avec 32 matchs. Un autre botteur, Stephen Gostkowski, des Patriots, rejoindra Peyton Manning (Colts, Broncos) et D.D. Lewis (Cowboys) au quatrième rang avec 27 matchs de séries.

La revanche de la défense

Toute la saison durant, on nous a répété à quel point l’offensive prenait le pas dans la NFL. Au premier tour des séries, le week-end dernier, la démonstration a été faite que la défensive a encore largement son mot à dire dans l’issue de matchs critiques. En saison, les équipes ont inscrit en moyenne 23,3 points par match. Samedi et dimanche dernier, cette moyenne a chuté à 18,1. Même qu’étonnamment, ce sont les Cowboys qui ont été les plus productifs avec 24 points. Attention toutefois, les quatre offensives qui ont marqué le plus de points cette saison, soit les Chiefs (35,3), Rams (32,9), Saints (31,5) et Patriots (27,2), n’étaient pas en action.

Place au «Papy Bowl»

Ne le prenez surtout pas mal, c’est une marque de respect ! Toujours est-il que l’affrontement entre Patriots et Chargers mettra en vedette les vénérables quarts-arrière Tom Brady et Philip Rivers. À 41 ans et 37 ans respectivement, ils formeront le tandem de quarts-arrière partants le plus âgé de l’histoire des séries.

Le précédent « record » d’âge revenait à Tom Brady (38) et Peyton Manning (39), en 2016. En janvier 1971, George Blanda (43 ans) et ses Raiders avaient affronté Johnny Unitas (37 ans) et ses Colts, mais Blanda n’avait pas amorcé le match.

Le retour de LDT?

Les Chiefs n’ont toujours pas confirmé si le garde québécois Laurent Duvernay-Tardif reviendra au jeu demain face aux Colts. L’ancien des Redmen de McGill a subi une fracture du péroné à la cinquième semaine d’activités et est en réhabilitation depuis. Il a repris l’entraînement avec les Chiefs et pourrait revenir, mais une décision sera rendue au dernier moment. Le Québec est aussi représenté en séries chez les Cowboys. Le spécialiste des longues remises Louis-Philippe Ladouceur, à 37 ans, en est à sa 14e saison et il a franchi le cap des 2000 remises parfaites, la semaine dernière. Il n’a toujours pas savouré une présence en finale de conférence à ce jour.

Le fameux momentum

Les huit équipes toujours en vie n’entament pas toutes ce deuxième tour avec la même vitesse de croisière. Les Colts sont les champions en la matière avec 10 victoires à leurs 11 derniers matchs. Les Chargers sont aussi sur une lancée de six victoires en sept parties. Même constat chez les Eagles, tandis que les Cowboys sont huit en neuf. Étrangement, c’est chez les gros canons que le rythme est au ralenti. Les Patriots ont perdu deux de leurs quatre derniers matchs, alors que les Chiefs ont échoué trois fois à leurs six derniers duels. Les Saints ont échappé deux de leurs cinq derniers affrontements et les Rams, deux de leurs quatre derniers.

Les miracles de Saint-Nick

Nick Foles réalise encore l’impensable avec les Eagles. Sa magie pourra-t-elle continuer de se propager face aux redoutables Saints ? Foles, qui a brillamment pris le relais de Carson Wentz pour une deuxième année de suite est devenu le premier quart-arrière de l’histoire à remporter au moins un match de séries deux saisons de suite même s’il n’a pas amorcé au moins cinq matchs dans chacune de ces saisons. Mieux encore, il est 3-0 en séries depuis l’an dernier quand son équipe tire de l’arrière en deuxième demie. Dans les mêmes circonstances, les autres quarts montrent un dossier cumulatif de 4-15.

Guerriers de la route

Les Chargers héritent d’une monstrueuse commande, celle d’aller battre les Patriots au Gillette Stadium, ce qu’aucune équipe n’a réussi depuis les Ravens, en janvier 2013. Les Patriots, depuis, sont invaincus à la maison en neuf matchs. Or, sur la route, personne n’a fait mieux que les Chargers, qui revendiquent neuf victoires en autant de matchs loin de leur stade cette saison. Par le passé, les Patriots de 2016, les Giants de 2007, les Steelers de 2005, les Ravens de 2000, les 49ers de 1989 et 1984, ainsi que les Dolphins de 1972, avaient réussi pareil exploit. Et chacune de ces éditions de guerriers de la route a terminé avec une conquête du Super Bowl...

De vieux ennemis

Parmi les quatre duels du deuxième tour, celui entre les Cowboys et les Rams est celui qui s’est produit le plus souvent en séries. Les deux équipes en viendront aux prises pour une neuvième fois, mais une première depuis 1985. Chaque équipe revendique quatre victoires. Sinon, les Colts et les Chiefs se verront pour une cinquième fois, les Colts étant toujours invaincus en séries contre eux. Leur dernier duel, au terme de la saison 2013, s’était soldé par 45-44 après une inoubliable remontée de 28 points d’Andrew Luck et des Colts. De leur côté, Chargers et Patriots se retrouvent pour une quatrième fois, les Patriots ayant remporté les deux derniers duels. Les Saints détiennent quant à eux l’avantage par 2-1 dans leurs trois matchs de séries face aux Eagles, le dernier remontant à 2013.

Le cœur lourd

On dit souvent dans le sport que l’émotion peut transporter une équipe de manière insoupçonnée. Chaque équipe se trouve une cause, mais un joueur qui n’aura pas à chercher loin est le plaqueur des Chargers, Brandon Mebane. La semaine dernière, avant le match face aux Ravens, sa fille est décédée à la suite de complications cardiaques. Elle était née de manière prématurée en novembre. Mebane a raté la rencontre, mais a informé l’équipe qu’il serait en uniforme cette semaine. Il est l’un des capitaines de l’équipe et jouera certainement le cœur très lourd.