Crédit : Twitter @RocketLaval

Canadiens

Le Rocket blanchi

Publié | Mis à jour

Eric Comrie a repoussé les 35 tirs du Rocket de Laval, jeudi soir, au Bell MTS Place de Winnipeg, pour mener le Moose du Manitoba vers une victoire par blanchissage de 4 à 0.

Il s’agit d’un deuxième jeu blanc cette saison pour Comrie et d’un huitième en carrière dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

L’équipe locale a inscrit ses deux buts dans les 10 premières minutes de jeu. Le défenseur Cameron Schilling a d’abord ouvert la marque avec son premier but de la saison. Alexis D’Aoust a doublé l’avance des siens six minutes plus tard avec sa cinquième réussite de la campagne.

Jansen Harkins a marqué dans un filet désert, en troisième période, et Marko Dano a battu Charlie Lindgren dans la dernière minute du temps réglementaire.

Après une première période franchement difficile, le Rocket a été bien meilleur dans les deux tiers suivants. Il n’a cependant pas été en mesure d’acheter un but, malgré quelques belles occasions. C’est Alex Belzile qui a obtenu les meilleures chances, frappant deux fois les poteaux de Comrie.

Devant la cage des Lavallois, Lindgren effectuait un retour au jeu, lui qui était à l’écart des patinoires depuis le 1er décembre en raison d’une blessure au bas du corps. Il a fait face à 26 lancers lors de son premier départ en 2019.

La troupe de Joël Bouchard était privée des services de Michael McCarron, Hunter Shinkaruk et Noah Juulsen, tous blessés.

Le club-école du Canadien de Montréal aura la chance de prendre sa revanche sur celui des Jets de Winnipeg qu’il affrontera à nouveau, samedi, au Manitoba.