SPO-BILAN DE LA SAISON 2018 DE L'IMPACT

Crédit : Sébastien St-Jean / Agence QMI

MLS

Le repêchage de la MLS : encore nécessaire?

Le repêchage de la MLS : encore nécessaire?

Nicolas Martineau

Publié 10 janvier
Mis à jour 10 janvier

Le repêchage de la MLS n’est pas pris au sérieux par toutes les équipes du circuit Garber. La preuve? Cinq équipes n’ont pas hésité à se départir de leur choix de première ronde, dont l’Impact de Montréal. Mais l’Union de Philadelphie a carrément balayé ce repêchage du revers de la main, ayant échangé tous ses choix contre de l’argent d’allocation. 

Le DG de l’Union, Ernst Tanner, a donc envoyé un total de cinq choix au FC Cincinnati contre 150 000$ d’argent d’allocation. Tanner a affirmé qu’il avait vu quelques joueurs talentueux lors du «combine» de la MLS, la semaine dernière à Orlando, mais qu’aucun d’entre eux n’allait être disponible au 13e rang, là où l’Union devait repêcher. 

«Le calibre de jeu de la MLS s’est beaucoup amélioré, mais le niveau collégial est resté le même, a expliqué Tanner lors d’une conférence téléphonique. L’écart de calibre est très grand...»

L’Union se fiera donc sur les joueurs issus de son académie. D’ailleurs, au repêchage 2018 à Philadelphie, Rémi Garde avait affirmé que les joueurs disponibles étaient inférieurs aux jeunes joueurs dans l’académie de l’Impact. Il avait donc préféré échanger ses deux choix de première ronde. Bref, le repêchage de la MLS semble prendre de moins en moins d’importance. 

Or, il y a une poignée de jeunes talents qui pourraient se tailler un poste en MLS dès cette année. Voici trois joueurs disponibles lors du repêchage qui devraient normalement être sélectionnés rapidement. 

1- Tajon Buchanan, ailier, Syracuse

C’est un secret de polichinelle dans les couloirs à Chicago, le FC Cincinnati devrait sélectionner Buchanan au premier rang. L’Ontarien a marqué 8 buts et 4 passes décisives en 15 matchs lors de la dernière saison en NCAA. 

Buchanan n’a que 19 ans, ce qui est un gros avantage alors que plusieurs joueurs disponibles au repêchage ont 23-24 ans. Son contrat Génération Adidas le rend encore plus attrayant puisque son salaire ne sera pas comptabilisé dans la masse salariale. 

2- Frankie Amaya, milieu offensif, UCLA

Encore une fois, l’âge d’Amaya (18 ans) est attrayant. Le petit milieu offensif de 5 pi 4 est le plus jeune joueur disponible au repêchage. 

Amaya était déjà sur le radar d’équipes un peu partout à travers le monde, puisqu’il a réussi à se tailler un poste dans l’équipe américaine des moins de 20 ans à un jeune âge. 

3- Siad Haji, milieu offensif, VCU

Haji est un milieu offensif avec d’excellentes qualités techniques. 

Nommé milieu de terrain de l’année dans la conférence Atlantic-10, Haji a inscrit 5 buts et 10 passes décisives en 17 matchs en 2018. 

Il était vu comme le meilleur espoir disponible... mais il a déçu beaucoup d’observateurs lors des tests physiques la semaine dernière. Un exercice loufoque, de toute façon.