Canadiens

Marc Bergevin suit son plan

Marc Bergevin suit son plan

Félix Séguin

Publié 08 janvier
Mis à jour 08 janvier

La dernière saison fut un échec et Marc Bergevin avait affirmé qu’il avait un plan afin de redonner ses lettres de noblesse aux Canadiens de Montréal.

À l’époque, il n’a pas précisé sa pensée se contentant de dire qu’il s’agissait d’une relance et non d’une reconstruction.

Les mois ont passé et on comprend maintenant la teneur du plan du directeur général du Tricolore :

  1. 1-Bâtir l’équipe autour des vétérans Shea Weber, Carey Price, Brendan Gallagher et Paul Byron.
  2. 2-Ajouter des joueurs rapides.
  3. 3-Mettre des choix au repêchage en banque.
  4. 4-Sélectionner au repêchage des joueurs qui auront un impact très prochainement.

Depuis ce temps, Bergevin a pris des décisions afin de respecter son plan de relance :

  1. 1-Weber a été nommé le capitaine alors que Gallagher et Byron sont devenus les assistants.
  2. 2-Max Domi et Tomas Tatar ont ajouté de la rapidité à l’équipe.
  3. 3-Lors du dernier repêchage, le CH a sélectionné 11 joueurs et l’équipe aura 10 choix lors de la prochaine séance de sélection.
  4. 4-Plusieurs joueurs sont promus à un bel avenir. Jesperi Kotkaniemi est déjà dans la LNH. Alexander Romanov, Ryan Poehling et Cayden Primeau ont impressionné au Championnat du monde junior alors que Jesse Ylonen, Josh Brook, Joni Ikonen et Cale Fleury démontrent de belles qualités.

Évidemment, la tentation est sûrement grande pour Bergevin d’ajouter un ou des joueurs afin de permettre à son équipe de surprendre tout le monde en participant aux séries éliminatoires.

Ce serait un tour de force.

Toutefois, Bergevin a été clair, lundi, en affirmant qu’il refusait d’hypothéquer l’avenir de sa formation. Pas question de donner de jeunes joueurs ou des choix au repêchage pour un « joueur de location ».

Ce serait agir à l’encontre de son plan.

Selon moi, la seule chose qui forcerait Bergevin à se départir d’un jeune joueur ou d’un espoir, ce serait s’il obtenait en retour un autre jeune joueur qui viendrait combler un besoin au sein de l’équipe

La transaction Mikhai Sergachev-Jonathan Drouin est un bon exemple.

Donc, chers partisans, si l’équipe devait participer aux séries, j’ai l’impression qu’elle le ferait avec les joueurs que Claude Julien a présentement sous la main.

Et si l’équipe devait être à l’extérieur du portrait des séries à la date limite des transactions, on peut s’attendre à ce qu’un ou des vétérans soient échangés en retour de choix au repêchage ou de jeunes joueurs.