HKO-HKN-SPO-NEW-JERSEY-DEVILS-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS

Crédit : AFP

LNH

Les trois journées un peu folles de Max Pacioretty

Publié | Mis à jour

Quelques minutes après avoir marqué le but victorieux dans un gain de 3 à 2 des Golden Knights de Vegas, vendredi au domicile des Ducks d’Anaheim, Max Pacioretty, aidé par ses coéquipiers, a dû filer en vitesse à l’hôpital.

Une fois dans le vestiaire après le match, l’ancien capitaine du Canadien de Montréal a vu que son épouse, Katia, lui avait laissé un message. Le couple s’apprêtait à avoir son quatrième enfant.

«J’ai dit "wow, il faut se dépêcher", a-t-il raconté au quotidien "Las Vegas Review-Journal". Les gars dans le vestiaire se sont assuré que nous puissions partir le plus rapidement possible. Les joueurs et les membres de l’organisation ont mis le matériel dans l’autobus et dans l’avion et nous sommes arrivés à temps.»

Une voiture attendait Pacioretty à Las Vegas et il a ainsi pu assister à la naissance de son quatrième garçon. L’attaquant n’a pas dormi dans la nuit de vendredi à samedi avant de ramener ses trois autres enfants à la maison vers l’heure du souper.

Autre but gagnant

Après une bonne nuit de sommeil, il est allé chercher sa femme et le nouveau-né à l’hôpital pour ensuite se préparer pour la visite des Devils du New Jersey, dimanche en après-midi.

En dépit de la fatigue, Pacioretty a marqué le but gagnant de son équipe pour un deuxième match de suite.

«Max avait l’air heureux, a indiqué l’entraîneur-chef des Golden Knights, Gerard Gallant. Il a joué avec effort et il a eu du plaisir. Il était fatigué, mais je pense qu’il a si bien joué parce qu’il était heureux de l’arrivée du bébé.»

Ce n’était pas la première fois que le devoir appelait Pacioretty tout de suite après une naissance. Il avait même dû s’envoler pour les Jeux olympiques de Sotchi, en 2014, peu de temps après l’accouchement de sa femme.

«Je commence à être habitué, a-t-il dit. C’était différent de la fois où j’avais dû laisser mon nouveau-né et partir pour Sotchi. Ç’avait été une expérience difficile.»