Alouettes

Hugo Richard avec les Alouettes : une décision football ou marketing?

Publié | Mis à jour

Comme l’ex-attaquant des Canadiens de Montréal Stéphane Richer l’avait si bien dit : il n’y a pas que le sport dans la vie. Et l’ancien pivot du Rouge et Or Hugo Richard semble être sur la même longueur d’onde.  

À voir dans la vidéo ci-dessus.

Après avoir signé un contrat de deux saisons avec les Alouettes de Montréal, le récipiendaire de la Coupe Vanier se présentera au prochain camp préparatoire des Moineaux sans réelles attentes, lui qui avait déjà préparé son après-carrière.

«La ligue canadienne de football demeure ma priorité, a précisé Richard en entrevue à TVA Sports. Mais je me suis tout de même préparé comme s’il n’y avait plus de football dans mon quotidien dans quelques années.»

Est-ce que les Alouettes prévoient réellement utiliser le détenteur de plusieurs records professionnels dans le RSEQ prochainement, et ce, malgré la présence de Johnny Manziel? Ou est-ce seulement un coup de marketing?

De son côté, Richard ne souhaite rien d'autre que devenir l'un des rares quarts canadiens à avoir un rôle important avec la formation montréalaise. 

«J’espère qu'ils [les Alouettes] sont sincères et qu’ils vont me donner une chance, a mentionné Richard. Dans le pire des cas, ils me retrancheront et je vais retournerai à ma vie d’ingénieur, ce n’est pas plus grave que cela.»

Chose certaine, l’entourage du joueur croit en ses chances de briller dans la LCF. Le coordonateur offensif du Rouge et Or, Justin Éthier, estime que l’expérience de son ancien protégé sur un terrain de football canadien lui permettra de se démarquer.

«On reproche à certains quarts canadiens de ne pas avoir eu assez d’expérience avant de faire le saut chez les professionnels. Mais ce n’est pas le cas pour Hugo, car il a déjà disputé plus de 50 matchs comme partant, a-t-il expliqué.»

Éthier ajoute que le processus de développement d’un quart canadien prend toutefois plusieurs années et il faudra que Richard fasse preuve de patience.