UFC

Un voleur défiguré par une combattante de l'UFC

Publié | Mis à jour

Samedi soir à Rio de Janeiro, un «génie» a tenté de voler le cellulaire de Polyana Viana, une combattante de l'Ultimate Fighting Championship (UFC). Son visage raconte maintenant l'histoire d'un vol complètement raté.

En entrevue avec le site MMAjunkie, l'athlète de 27 ans se rappelle la séquence des événements. Elle attendait son Uber devant son appartement situé dans le quartier de Jacarepagua lorsqu'un homme s'est discrètement approché d'elle.

«Il s'est assis à côté de moi et m'a demandé l'heure. J'ai reconnu la situation et éloigné mon téléphone. Il m'a demandé de lui donner mon cellulaire et m'a menacée d'une arme drôlement molle.»

Elle s'est alors levée, lui a donné deux coups de poing et un coup de pied avant qu’il ne tombe au sol.

«Je lui ai fait un étranglement arrière au sol. Je l'ai ensuite assis au même endroit qu'il était, avant de lui dire: "maintenant, on attend les policiers".»

Le président de l'UFC, Dana White, a été impressionné par son sang-froid, comme le témoigne sa publication sur les médias sociaux.

Finalement, l'arme n'en était pas une: il ne s'agissait que d'un simple bout de carton coupé en forme de pistolet.

C'est la deuxième fois que Viana (10-2) se retrouve dans une situation de la sorte. À Belém, deux hommes en moto l'ont approchée, ont brisé son parapluie et ont tenté de lui voler son téléphone.

«J'étais effrayée, se souvient-elle. Je l'ai frappé au visage. Ils se sont rapidement enfuis sur leur moto.»

Viana présente une fiche de 1-1 à l'UFC. Sa défaite par décision contre J.J. Aldrich en août a mis fin à une séquence de cinq victoires au premier round.

Sujets