Cody Parkey avait la victoire au bout du pied...

Photo : Cody Parkey avait la victoire au bout du pied... Crédit : AFP

NFL

Les pires bottés ratés de l’histoire de la NFL

Publié | Mis à jour

Le métier de botteur dans la NFL est cruel. Il suffit de demander à Cody Parkey, dont la tentative de placement ratée dans les dernières secondes du match a coûté la victoire aux Bears de Chicago contre les Eagles de Philadelphie, dimanche, au premier tour éliminatoire.

Le fait que le ballon semble avoir été légèrement dévié par un joueur des Eagles ou que Parkey ait réussi ses trois premiers placements dans la rencontre importe peu. Ce botté raté marquera à jamais l’histoire des Bears.

Parkey est loin d’être le seul botteur devenu tristement célèbre à cause d’un échec. En voici cinq autres.

- Scott Norwood

Probablement le botté raté le plus connu de l’histoire de la NFL. Avec huit secondes à écouler en grande finale, le 27 janvier 1991, la tentative de placement de 47 verges de Scott Norwood est passée à droite de la barre transversale et les Giants de New York ont été sacrés champions grâce à une victoire de 20 à 19. Les Bills de Buffalo quant à eux perdaient le premier de quatre Super Bowl de suite. Ouch.

- Gary Anderson

Gary Anderson avait réussi tous ses placements au cours de la saison 1998. Cette séquence parfaite a pris fin de la pire des façons en finale de l’Association nationale, contre les Falcons d’Atlanta. Au moment où les Vikings du Minnesota menaient 27 à 20 avec un peu plus de deux minutes à disputer au quatrième quart, Anderson a raté une tentative de 38 verges. Les Falcons ont réussi à créer l’égalité pour ensuite l’emporter 30 à 27 en prolongation.

- Blair Walsh

Encore les Vikings. Cette fois, la troupe du Minnesota affrontait les Seahawks de Seattle au premier tour éliminatoire, le 10 janvier 2016. Même si Blair Walsh a été responsable de tous les points des siens pendant cette rencontre, c’est son échec sur 27 verges avec 26 secondes à écouler qui restera gravé dans la mémoire des partisans.

Les Seahawks l’ont emporté 10 à 9. Ils ont été éliminés par les Panthers de la Caroline au tour suivant.

- Doug Brien

Doug Brien a connu une très mauvaise journée au bureau pour les Jets de New York en deuxième ronde éliminatoire contre les Steelers de Pittsburgh, le 15 janvier 2005. Il a raté deux placements dans les deux dernières minutes de la rencontre, ce qui a pavé la voie à une victoire de 20 à 17 en prolongation des Steelers, qui ont ensuite perdu contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

- Billy Cundiff

Le 22 janvier 2012, Billy Cundiff a coûté une qualification au Super Bowl aux Ravens de Baltimore en ratant une tentative de placement de 32 verges avec 15 secondes à faire en finale de l’Américaine contre les Patriots.

Au moins, Tom Brady et sa bande ont perdu le match ultime contre les Giants deux semaines plus tard. De plus, les Ravens ont défait ces mêmes Patriots l’année suivante, en route vers une conquête du Super Bowl.