Nikita Scherbak

Photo : Nikita Scherbak Crédit : AFP

LNH

Les Kings ne veulent plus de Nikita Scherbak

Publié | Mis à jour

Les Kings de Los Angeles semblent en avoir déjà assez de l’attaquant Nikita Scherbak, car ils ont placé son nom au ballottage, dimanche.

Conséquemment, les autres formations de la Ligue nationale de hockey (LNH) pourront mettre la main sur l’ancien porte-couleurs des Canadiens de Montréal d’ici lundi midi. S’il ne trouve pas preneur, il sera cédé au Reign d’Ontario, club-école des Kings dans la Ligue américaine.

Scherbak, 23 ans, avait été réclamé par l’organisation californienne le 2 décembre après qu’il eut été rendu disponible par le Tricolore. Or, il n’a pas convaincu celle-ci, se contentant d’un but en huit sorties avec Los Angeles et obtenant du temps de jeu réduit.

Jeudi, le Russe a disputé son premier match depuis le 23 décembre à l’occasion d’un affrontement face au Lightning de Tampa Bay. Il a passé 13 min 15 s sur la patinoire et a été blanchi, en plus de conserver un différentiel de -2.

Cette saison, le joueur d’avant a également pris part à cinq matchs avec le Rocket de Laval, filiale du CH.

D’autres joueurs sur les tablettes

Ailleurs dans la LNH, les défenseurs Chris Wideman et Jordan Schmaltz, respectivement des Panthers de la Floride et des Blues de St. Louis, ont également vu leur nom inséré au ballottage.

Wideman a déjà changé d’adresse deux fois en 2018-2019. Les Sénateurs d’Ottawa l’avaient refilé aux Oilers d’Edmonton le 22 novembre et ceux-ci l’ont échangé aux Panthers le 29 décembre.

L’Américain a participé au match de samedi en Floride face aux Blue Jackets de Columbus. Depuis le début de la campagne, il a inscrit sept points en 25 duels, conservant un dossier de -12.

De son côté, Schmaltz a récolté deux aides en 20 parties avec les Blues lors du présent calendrier. Il n’a pas joué depuis le 14 décembre.