Minnesota Wild v Los Angeles Kings

Crédit : AFP

LNH

Le Wild à Montréal pour poursuivre sur sa lancée

Publié | Mis à jour

Le Wild du Minnesota a bien entamé la nouvelle année avec des victoires par des pointages identiques de 4 à 3 contre les Maple Leafs de Toronto, jeudi, et les Sénateurs d’Ottawa, samedi. Il voudra poursuivre sur cette lancée lundi au Centre Bell contre les Canadiens de Montréal.

Pourtant, la formation américaine avait conclu 2018 sur une note amère, s’inclinant dans six de ses sept dernières sorties. Elle n’avait trouvé le fond du filet que 10 fois du 15 au 31 décembre, ce qui représente une moyenne de 1,4 but par match.

«Nous n’accordions peut-être que deux buts [pendant cette séquence], mais nous n’en marquions qu’un et parfois aucun, a expliqué Zach Parisé, dimanche, après l’entraînement du Wild au Centre Bell. Nous devons trouver une façon de défendre, tout en demeurant agressifs. La ligne est fine et c’est frustrant, car nous obtenions plusieurs occasions, mais nous n’arrivions pas à les concrétiser.»

Parisé est un des principaux architectes de la relance du Wild, lui qui a amassé cinq points, dont deux buts, à ses deux derniers matchs. Il connaît présentement une séquence de cinq rencontres avec au moins un point.

Loin du Lightning

Si l’attaque des siens semble s’être réveillée, Parisé est conscient que le style du Wild ne se prête pas nécessairement à du jeu explosif. «Nous ne sommes pas le Lightning [de Tampa Bay], qui va traverser la ligne bleue en possession de la rondelle et marquer en contre-attaque tous les soirs, a-t-il reconnu. Nous sommes une équipe qui travaille derrière le filet, mais nous devons tout de même faire preuve de créativité.»

Un duel contre le Canadien pourrait aider l’attaque à reprendre encore plus confiance, considérant que le dernier duel entre les deux rivaux s’est soldé par un gain de 7 à 1 du Wild, le 11 décembre à St. Paul.

«Chaque fois que tu bats une équipe de façon convaincante, tu ne peux pas penser que cela va se reproduire», a toutefois prévenu l’ancien du CH Greg Pateryn.

«Quand tu fais cela contre une équipe, tu sais que les joueurs vont sortir en force la prochaine fois, a ajouté le défenseur. Ils se souviennent de ce qui s’est passé, et nous aussi.»

Cela dit, il y a longtemps que le Canadien a connu du succès contre le Wild. Le dernier gain du Tricolore contre la formation du Minnesota remonte au 8 novembre 2014, une victoire de 4 à 1.