Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

LHJMQ

Mission accomplie pour les Remparts

Publié | Mis à jour

HALIFAX – Pour un deuxième match en autant de soirs, les Remparts de Québec ont surpris l’une des équipes de tête de la LHJMQ en prolongation et ce sont cette fois les Mooseheads de Halifax qui ont été victimes de leur médecine.

Le nouveau capitaine Étienne Verrette a trouvé le bon moment pour marquer son premier but de la campagne à 3 :06 du temps ajouté sur une passe de Thomas Caron, guidant la troupe de Patrick Roy vers un gain de 4 à 3 sur la patinoire du Scotiabank Centre, samedi soir. Les Québécois bouclent ainsi ce court voyage dans les Maritimes en ajoutant quatre précieux points au classement, eux qui s’étaient imposés grâce au même dénouement la veille à Moncton.

«On a vraiment bien joué en fin de semaine. On a travaillé fort et on a été capables de tenir tête à deux très bonnes équipes, et ce, sans des gars comme [Philipp] Kurashev et [Matthew] Grouchy. Il faut continuer ainsi. De marquer, c’est une belle fin à cette belle fin de semaine et ça fait du bien», a claironné le défenseur de 20 ans près du vestiaire.

Échec-avant constant

Malgré leur effectif réduit une fois de plus, alors que Matthew Grouchy ratait un cinquième match de suite en raison d’une blessure à la cheville, les visiteurs n’ont pas été intimidés outre mesure par la stature de leurs adversaires, revenant trois fois de l’arrière.

Les Remparts ont appliqué une forte pression en zone adverse tout en protégeant bien leur territoire, ce qui a semblé déstabiliser les Mooseheads. La mollesse de ces derniers a d’ailleurs permis aux visiteurs d’être constamment dangereux.

«Nos joueurs méritent beaucoup de crédit et ils ont démontré beaucoup de caractère. C’est tout à l’honneur de nos gars. On voulait changer le mix et avoir une nouvelle fraîcheur [avec les transactions], mais il faut rester très humbles parce que ça peut virer de bord rapidement», a souligné le grand patron des opérations hockey qui n’avait rien à annoncer après la rencontre.

Le but d’Antoine Morand en avantage numérique en début de période médiane qui faisait 3-2 pour Halifax a sonné le glas du partant des Remparts, Kyle Jessiman, qui peine à s’imposer depuis son acquisition du Drakkar. Il affiche désormais une ronflante moyenne de buts alloués de 6,86 et un pourcentage d’arrêts de ,813 en trois départs dans l’uniforme sanctifié.

Son successeur Carmine-Anthony Pagliarulo a joué de chance en n’entendant pas une, ni deux, mais trois fois le son «Ping!» résonner dans ses oreilles lors du reste de l’engagement. Le portier de 18 ans a été impeccable en stoppant 21 tirs, dont 15 au troisième tiers.

«Ce n’est jamais facile de se préparer quand tu ne goales pas. On perdait quand je suis rentré, alors je voulais juste m’amuser et ça a marché. Les gars ont fait du bon travail devant moi en troisième, ce qui m’a rendu la tâche plus facile», a réagi Pagliarulo.

«Pagliarulo a fait de méchants arrêts. Ce n’est pas facile de rentrer à froid, je n’ai moi-même jamais été bon là-dedans! Il joue bien, alors on va le faire jouer», a renchéri Roy. La recrue Nicolas Savoie a inscrit son premier but dans la LHJMQ en première devant ses parents venus de Dieppe.

Lacombe à Québec

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, les Remparts confirmeront dimanche matin l’acquisition du défenseur de 19 ans, Pier-Olivier Lacombe, des Olympiques de Gatineau, pour compléter l’échange impliquant Braeden Virtue. Ainsi, Québec renverra le choix de quatrième ronde en 2019 (Charlottetown) obtenu initialement... À moins que Philipp Kurashev ne soit échangé aujourd’hui, scénario que Patrick Roy a une fois de plus balayé du revers de la main avant la rencontre de samedi soir, le Suisse profitera de quelques jours de repos à son retour du Mondial junior et devrait rater le duel de mercredi contre Gatineau au Centre Vidéotron. «Le plan est qu’il recommence à s’entraîner avec nous jeudi», a révélé le Diable en chef.