Canadiens

Elias Pettersson pardonne et défend Jesperi Kotkaniemi

Publié | Mis à jour

La jeune sensation des Canucks de Vancouver Elias Pettersson n’en veut pas à Jesperi Kotkaniemi, même qu’il a défendu la recrue des Canadiens de Montréal.

Revoyez l'incident de jeudi dans la vidéo, ci-dessus.

Les deux attaquants sont entrés en collision lors du match de jeudi et le Suédois s’est blessé au genou droit lors de sa chute sur la glace. Si certains croient qu’une punition aurait dû être signalée, le principal intéressé ne s’indigne pas du jugement des officiels.

«À la fin, c’était un accident. Nous nous sommes emmêlés et je suis tombé dans une drôle de position. Ce n’était pas un jeu salaud», a-t-il raconté lors d’un entretien avec le réseau Sportsnet.

«Il s’est excusé par la suite. Ça démontre un esprit sportif admirable de sa part. Ce fut une malchance pour moi, mais ce n’est rien de trop sérieux.»

Pettersson a quitté la rencontre à la suite de l’accrochage, à la mi-match. Il s’est soumis à un examen d’imagerie par résonance magnétique au cours des dernières heures. Il ratera la rencontre face aux Maple Leafs à Toronto, samedi.

Le joueur de 20 ans a récolté 22 buts et 20 mentions d’aide pour 42 points en 38 sorties cette saison et est favorisé par plusieurs observateurs pour remporter le trophée Calder à la fin de la campagne, prix remis au joueur par excellence de la LNH.