Canadiens

Canadiens - Predators : 10 choses à savoir

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal et les Predators de Nashville s’affronteront pour la 25e fois de leur histoire, ce soir.

Voici 10 choses à savoir au sujet de cette «rivalité» :

Les Predators ont une fiche à vie de 11-6-1 contre les Canadiens. À l’étranger, ce rendement est de 5-5-2.

Il s’agira du cinquième match entre les deux équipes depuis la transaction qui a envoyé P.K. Subban aux Predators en retour de Shea Weber, le 29 juin 2016.

Le match de samedi marquera seulement la deuxième rencontre entre les deux équipes où Subban et Weber sont dans la formation depuis l’échange controversé. Le 2 mars 2017, le CH avait signé une victoire de 2-1 à domicile.

Nashville a gagné au moins un point à cinq des six derniers rendez-vous au Centre Bell (4-1-1) en allouant deux buts ou moins aux favoris de la foule (moy. 1,61).

Les «Preds» ont redoublé d’efforts dans leurs récents affrontements contre CH. Ils ont récolté au moins un point dans 12 des 13 derniers duels face au Bleu-blanc-rouge avec seulement deux revers en temps réglementaire.

L’attaquant des Canadiens Andrew Shaw mène les siens au chapitre des points (16, 26 parties) et des minutes de punition (30 minutes, 26 parties) contre les Predators. Il ne sera pas en uniforme en raison d’une possible blessure à la tête.

Le 14 novembre 2009, les Predators ont expédié 55 lancers sur le filet montréalais - un record de concession - dans un gain de 2-0 au Bridgestone Arena.

Kevin Fiala a fait ses débuts contre Montréal le 24 mars 2015.

Pekka Rinne a remporté huit de ses 12 derniers départs contre les Canadiens avec deux défaites en prolongation (8-2-2). Il a maintenu une brillante efficacité de ,951 - son taux le plus élevé face aux 30 équipes du circuit.

Le défenseur Ryan Ellis revendique trois buts et quatre points à ses six derniers affrontements contre Montréal.