Crédit : AFP

Tennis

Le conte de fées se poursuit pour Bianca Andreescu

Publié | Mis à jour

Après avoir surpris la Danoise Caroline Wozniacki en remportant la plus grande victoire de sa jeune carrière, la Canadienne Bianca Andreescu s’est offert un autre bel exploit, dans la nuit de jeudi à vendredi, en accédant aux demi-finales du tournoi d’Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Issue des qualifications, l’Ontarienne de 18 ans s’est imposée en trois manches de 6-7(1), 6-1 et 6-3 face à l’Américaine Venus Williams.

«Mon but était simplement de me qualifier [pour le tableau principal] et peut-être de passer une ou deux rondes, mais voilà que j’ai battu deux grandes joueuses», a lancé Andreescu, un peu dépassée par les événements, dans une entrevue d’après-match sur le court central.

Classée 152e sur le circuit de la WTA, Andreescu a tenu tête à l’ancienne numéro 1 mondiale, actuellement 39e, au cours d'un match qui aura duré 2 h 24 min.

La jeune Canadienne s’est montrée impressionnante dès le premier set en égalisant 5-5 avant de finalement perdre le bris d’égalité décisif. Cela ne l’a pas empêchée de reprendre le contrôle à la deuxième manche en dominant l’aînée des sœurs Williams.

Au final, Andreescu a claqué trois as et a commis sept doubles fautes.

«J’ai juste cru en moi jusqu’à la fin. Je me suis battue et je me suis amusée sur le terrain, a-t-elle ajouté. Je crois que dans tous les sports, dans tous les types de travail, si tu crois en toi, tout est possible.»

En demi-finale du tournoi, elle affrontera la troisième tête de série, la Taiwainaise Su-Wei Hsieh (28e au monde).

L’autre match opposera la Slovaque Viktoria Kuzmova à l’Allemande Julia Goerges, qui a défait la Québécoise Eugenie Bouchard en quart de finale, jeudi soir.

En raison de ce gain, Andreescu se rapprochera du top 100 mondial lors de la publication du prochain classement, autour du 114e échelon. Évidemment, une victoire en demi-finale contre Hsieh changerait la donne complètement.