SPO-CANADA VS CZECH REPUBLIC

Crédit : BOB FRID - AGENCE QMI

LNH

«Je me sentais mal» - Crosby au sujet de Comtois

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Penguins de Pittsburgh, Sidney Crosby, a offert son soutien à l’attaquant québécois Maxime Comtois, qui fut la cible de commentaires haineux après le match quart de finale du Championnat mondial de hockey junior opposant le Canada à la Finlande.

Crosby a notamment émis des mots d’encouragement au joueur appartenant aux Ducks d’Anaheim.

Quelques instants après le revers de 2 à 1 en prolongation de la formation canadienne, certains internautes ont rédigé des phrases désobligeantes à l’endroit de Comtois. Le capitaine de l’équipe unifoliée a raté un lancer de punition en temps supplémentaire, ce qui n’a guère plu à ses dénigreurs s’étant manifestés sur Instagram.

«Je me sentais mal. C’est immédiatement cela que je pensais quand j’ai vu le lancer manqué et toute la pression sur les épaules de ce jeune, a mentionné Crosby au réseau TSN, vendredi. Il est malheureux que des gens réagissent de cette façon et les médias sociaux leur donnent l’occasion de le faire.»

«Mon conseil pour lui, c’est d’ignorer tout cela, a ajouté le numéro 87 des Penguins. Il est un excellent joueur et il connaîtra une brillante carrière. Ça ne va pas définir ce qu’il est. Les vrais partisans et les gens qui sont derrière lui le supporteront. Tout peut arriver au hockey, surtout dans un quart de finale comme celui-là. Le bâton brisé [de Noah Dobson] constitue l’une de ces choses.»

À cet effet, une entreprise finlandaise a même envoyé un cadeau au défenseur de l'équipe canadienne, Noah Dobson, le narguant plutôt qu'autre chose avec un nouveau bâton de hockey.

Des partisans canadiens avaient attaqué Comtois en lui suggérant, entre autres, de se suicider ou en souhaitant qu’il contracte le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Le joueur d’avant poursuivra sa saison dans la LHJMQ, avec les Voltigeurs de Drummondville.