Canadiens

Jesperi Kotkaniemi : «Ça viendra peut-être un jour!»

Publié | Mis à jour

Au hockey, les entraîneurs aguerris diront que marquer des buts passe par un processus. C’est exactement la phase que traverse Jesperi Kotkaniemi.

Écoutez les commentaires de Jesperi Kotkaniemi dans la vidéo, ci-dessus.

La recrue des Canadiens de Montréal a eu une discussion avec Claude Julien, qui a expliqué au protégé que la deuxième portion du calendrier est plus intense. Qu’il devra augmenter la cadence par conséquent.

Pendant ce temps, Kotkaniemi souhaite améliorer une facette bien précise de son jeu.

«Je veux mettre la rondelle dans le filet!», a dit le jeune, sourire aux lèvres, après l’entraînement de mercredi.

«Je ne crois pas que ça fonctionne pour moi, mais ça viendra peut-être un jour», a-t-il ajouté avec humour.

«Je dois être meilleur»

Auteur de quatre buts et 18 points en 40 parties (sixième meilleur rendement parmi les recrues, avant les matchs de mercredi), le choix de premier tour du CH au dernier encan a frappé le poteau plus souvent qu’à son tour, récemment, donc il ne peut qu’être sur la bonne voie.

Pourtant, il a préféré associer cette malchance à autre chose.

«C’est plus un manque d’habiletés, insiste-t-il. Ce sont des tirs ratés et je dois être meilleur.»

Si Kotkaniemi a en quelque sorte fait son mea culpa, allant même jusqu’à dire qu’il «ne produit pas assez», Julien s’est pour sa part dit satisfait du travail de l’attaquant de 18 ans.

«Je me suis assis avec lui, a-t-il raconté. Les défis s’en viennent. Je suis sûr qu’il sera en mesure de les gérer. Je ne l’ai pas vu ralentir et je ne vois pas de signes de ralentissement.»

En disputant son 40e match de la saison, à Dallas, lundi, «KK» s’est assuré d'écouler la première année de son contrat initial dans la LNH. Il se rapprochera donc de l’autonomie d’un an après la présente campagne.