Hockey

Comtois: les Voltigeurs offrent leur appui

Publié | Mis à jour

Maxime Comtois est la cible de commentaires haineux et francophobes sur le Web après avoir raté un tir de pénalité qui aurait permis au Canada d’éliminer la Finlande au Championnat mondial de hockey junior, mercredi soir. 

Au lendemain de cette cruelle défaite, son équipe junior, les Voltigeurs de Drummondville, a dénoncé la situation dans un communiqué publié jeudi après-midi.  

«Les Voltigeurs condamnent évidemment les insultes et les menaces portées à l'endroit de Maxime Comtois sur les réseaux sociaux. En tant que partisans de hockey et de l'équipe canadienne, nous supportons nos joueurs dans la victoire comme dans la défaite, car c'est surtout lors des moments les plus difficiles qu'ils ont besoin de nous, peut-on y lire.  

«L’organisation offre un soutien permanent à ses joueurs ainsi que tout l'encadrement et le support dont ils ont besoin tout au long de la saison afin de leur permettre de grandir en tant qu’êtres humains et joueurs de hockey.  

«Maxime est un joueur exceptionnel et un leader reconnu et nous sommes convaincus qu'il reviendra à Drummondville rempli de motivation pour terminer la saison et participer aux séries éliminatoires de la Coupe du Président, tout comme son coéquipier Joseph Veleno.» 

L’agent de Comtois, Allain Roy, a également déploré ces débordements. 

«Il est honteux et incompréhensible que quelques lâches se cachent derrière les médiaux sociaux pour lancer des attaques aussi vicieuses sur de jeunes hommes qui se battent fièrement pour leur pays, a-t-il écrit dans un communiqué publié sur Twitter. 

«Maxime veut que nous profitions de cela comme un moyen d’apprentissage pour tous les jeunes Canadiens. La cyberintimidation est un problème réel.»

 

<div class="secondaryobject secondaryobjectcss" referenceno="419b8c0b-9aaf-4413-91e1-750eb8f3660d" type="Embedded" title="Type : Embedded name : Tweet de l" agent="" de="" comtois'="">