Journaliste

Crédit : HalifaxMooseheads.ca

LHJMQ

Sept espoirs qui jouent gros

Publié | Mis à jour

La première moitié de l’année 2019 sera d’une importance capitale pour plusieurs jeunes hockeyeurs québécois admissibles à la prochaine séance de sélection de la Ligue nationale de hockey (LNH). Si certains parviendront à augmenter leur cote auprès des recruteurs, d’autres glisseront dans les différentes listes. Avant de se transporter dans l’avenir, revenons un peu sur le passé. «Le Journal de Québec» vous présente un récapitulatif de la première moitié de saison des meilleurs espoirs du Québec en vue du prochain repêchage.

Jakob Pelletier

Wildcats de Moncton

Statistiques jusqu’à présent: 20 buts, 30 aides, 50 points en 34 matchs

La cote de Pelletier est assurément en hausse à l’heure actuelle. Le fougueux attaquant des Wildcats ne dérougit pas depuis le début de la saison et il continue de se maintenir parmi les dix meilleurs pointeurs du circuit. Classé «B» par la Centrale de recrutement de la LNH en novembre, donc un espoir des rondes deux ou trois, Pelletier est apparu plus souvent qu’à son tour parmi les choix de première ronde sur plusieurs classements indépendants. Il pourrait consolider sa place en première ronde avec une deuxième moitié de saison à l’image de la première. Les Wildcats misent beaucoup sur lui pour faire un bout de chemin en séries.

Raphaël Lavoie

Mooseheads d’Halifax

Statistiques jusqu’à présent: 15 buts, 20 aides, 35 points en 32 matchs

L’attaquant des Mooseheads d’Halifax est considéré comme le meilleur espoir du Québec depuis le début de la saison. Certains recruteurs croisés au cours du mois de décembre ont toutefois aperçu une baisse de régime chez le gros ailier droit de 6 pi 4 po et 198 lb lors des semaines précédant la pause. À sa décharge, Lavoie s’est promené beaucoup lors de la première moitié de saison. En plus de ses matchs avec les Mooseheads, il a participé à la Série Canada/Russie ainsi qu’au camp final d’Équipe Canada junior. Lavoie aura toutes les chances de se faire voir en deuxième moitié de saison puisque son équipe accueillera la Coupe Memorial.

Samuel Poulin

Phoenix de Sherbrooke

Statistiques jusqu’à présent: 14 buts, 22 aides, 36 points en 35 matchs

L’un des deux seuls joueurs du Québec à avoir obtenu la cote « A » par la Centrale de recrutement, offerte aux joueurs considérés comme des espoirs de premier tour, Poulin a maintenu un rythme d’un point par match lors de la première moitié de saison. Pas de doute qu’à 6 pi 1 po et 204 lb, cet attaquant de puissance possède le profil que les équipes de la LNH recherchent. Au fil de nos discussions avec certains recruteurs de la LNH, force est d’admettre que certaines équipes commencent à le voir davantage comme un choix de deuxième que première ronde. Mais rien n’est joué, une bonne deuxième moitié de saison pourrait clairement lui redonner la cote.

Nathan Légaré

Drakkar de Baie-Comeau

Statistiques jusqu’à présent: 22 buts, 26 aides, 48 points en 36 matchs

Au sein d’une équipe fort bien nantie en attaque, le premier choix du Drakkar en 2017 a pris son envol cette saison et s’est implanté parmi les incontournables à l’attaque pour la formation dirigée par Martin Bernard. Motivé après avoir été retranché par l’équipe nationale canadienne des moins de 18 ans en vue de la Coupe Hlinka/Gretzky en août, Légaré se maintient parmi les dix premiers pointeurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le Drakkar vise les grands honneurs cette année et Légaré devrait pouvoir profiter de cette vitrine pour se faire voir encore plus en deuxième moitié de saison.

D’autres espoirs pour 2019 en chiffres

Alex Beaucage

Huskies de Rouyn-Noranda

Statistiques jusqu’à présent: 18 buts, 23 aides, 41 points en 36 matchs

L’ailier des Huskies produit à un rythme effréné cette saison. Il a obtenu une invitation au Match des meilleurs espoirs de la LCH, le 23 janvier prochain.

Samuel Bolduc

Armada de Blainville-Boisbriand

Statistiques jusqu’à présent: 4 buts, 7 aides, 11 points en 32 matchs

Le défenseur de l’Armada possède le physique de l’emploi, à 6 pi 4 po et 212 lb. Il a lui aussi été invité au Match des meilleurs espoirs.

Justin Ducharme

Saguenéens de Chicoutimi

Statistiques jusqu’à présent: 18 buts, 7 aides, 25 points en 37 matchs

Ignoré l’an dernier, l’attaquant de 18 ans a tout de même participé au camp des Ducks. Il pourrait entendre son nom en juin prochain.