SPO-ARMADA-LHJMQ-REMPARTS

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

LHJMQ

Patrick Roy maintenant à la recherche de punch

Publié | Mis à jour

Patrick Roy a beau avoir complété 11 trocs depuis l’ouverture de la période des transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), ses emplettes du temps des Fêtes ne sont pas encore terminées.

Au terme d’une deuxième défaite en autant de jours de ses Remparts de Québec en bris d’égalité, samedi après-midi, Roy a été clair sur ses intentions d’ici la fermeture des marchés prévue le 6 janvier prochain. Quelques heures auparavant, il avait cédé le défenseur Braeden Virtue aux Olympiques de Gatineau en retour d’un choix de quatrième ronde (Charlottetown) à la séance de sélection de juin prochain.

«On a une couple de petites affaires qu’on essaie de faire et on espère que ça va fonctionner. Si ça fonctionne comme on le souhaite, ça pourrait aider beaucoup l’équipe pour la deuxième portion de la saison », a reconnu l’entraîneur-chef et directeur général des Diables rouges.

Parmi les scénarios sur la table figure l’ajout d’un vétéran pour occuper le casier de joueur de 20 ans laissé vacant depuis le départ de l’ancien capitaine, Benjamin Gagné. Si l’on se fie aux propos du «33» lorsqu’il a commenté sa décision de renvoyer Gagné à la maison, ce nouveau joueur cadrerait avec la recette modifiée que Roy tente d’élaborer avec son club.

Figés au classement

Si le Suisse Philipp Kurashev n’est pas à échanger, comme le grand patron l’a répété à maintes reprises depuis quelques semaines, ses performances au Championnat du monde junior en Colombie-Britannique risquent de faire exploser sa valeur sur le marché. Roy a cependant rappelé qu’il est primordial d’offrir un produit de qualité aux partisans, et, à moins qu’on lui promette la lune en échange de son meilleur attaquant, il tiendra parole.

«J’aimerais améliorer l’équipe un peu pour donner aux gens une bonne équipe ainsi qu’une équipe qui va les exciter. Les "fans" des Remparts ont été loyaux du temps de mes années ici [à mon premier séjour] et ils le méritent», a-t-il d’ailleurs mentionné après la partie contre Shawinigan.

Huitièmes de la Conférence de l’Est en vertu d’une récolte de 38 points (15-13-4-4), les Québécois semblent voués à demeurer immobiles au classement, alors que Chicoutimi (41 points), Rimouski (45 points) et Cap-Breton (46 points) ont déjà une longueur d’avance. Au classement et dans leur cycle!

«En étant huitièmes de la conférence, on aura de la difficulté à bouger de là [...] Ça va nous permettre d’être patients et de faire des expériences. Et peut-être d’arriver en séries et de surprendre.»

«La situation nous permet de continuer à faire une évaluation de certains joueurs. Il y a des joueurs qui ont vu leur rôle changer, et je trouve que c’est une belle vitrine pour eux. Certains d’entre eux en profitent», a souligné l’ancien gardien du Canadien de Montréal et de l’Avalanche du Colorado.

En alternance

Pour l’heure, Roy prévoit utiliser ses deux nouveaux venus entre les poteaux, Kyle Jessiman et Carmine-Anthony Pagliarulo, en alternance. C’est Jessiman qui sera envoyé dans la mêlée pour le match de la veille du jour de l’An, lundi, à Rimouski, lui qui avait connu une première sortie difficile vendredi soir face au Phoenix de Sherbrooke. En congé hier, les joueurs des Remparts ont pris la route du Bas-Saint-Laurent en fin de journée.