Joey Saputo

Photo : Joey Saputo Crédit : Dario Ayala / Agence QMI

Impact

Ça ne va pas bien pour Joey Saputo et Marco Di Vaio à Bologne

Publié | Mis à jour

Le grand patron de l’Impact de Montréal, Joey Saputo, doit composer avec l’insatisfaction d’un groupe de partisans de son équipe de Bologne, ceux-ci menaçant de boycotter le prochain match de cette formation.

Le FC Bologne doit accueillir la Juventus de Turin samedi, dans le cadre d’un duel huitième de finale de la Coupe d’Italie. Visiblement irrités par les nombreux ratés de leurs favoris sur le terrain durant la présente saison de la Serie A italienne, les Ultras locaux réclament des têtes, notamment celle de l’ancienne vedette du Bleu-Blanc-Noir Marco Di Vaio, qui assume le rôle de directeur.

Les supporteurs mécontents ont indiqué dans un communiqué repris dimanche par le site spécialisé Football Italia qu’ils feront la grève tant et aussi longtemps que Di Vaio demeurera en poste.

«Le temps des discussions et des promesses est terminé, ont-ils entre autres écrit. Cette personne doit être séparée de notre équipe glorieuse et de notre ville. Nous sommes prêts à laisser vide notre section du stade pour la rencontre face à Juventus.»

Par ailleurs, l’organisation concernée a publiquement offert son appui à l’entraîneur-chef Pippo Inzaghi en dépit des défaites répétées du club.

Ayant encaissé un revers de 3 à 2 aux mains de Naples, samedi, le FC Bologne occupe le 18e rang du classement de la Serie A avec une pauvre fiche de 2-10-7 et 13 points. Si la campagne prenait fin maintenant, il serait relégué à la deuxième division italienne.