NBA

LeBron James blessé

AFP

Publié | Mis à jour

Les Lakers de Los Angeles ont humilié les Warriors de Golden State 127 à 101 dans sa salle mardi, mais cette démonstration de la concession californienne a été gâchée par la sortie sur blessure de sa vedette, LeBron James.

Les Lakers restaient sur onze défaites consécutives à l'Oracle Arena et sur sept revers de suite face à la franchise d'Oakland.

Ils ont mis fin à ces séries avec brio grâce aux 19 points de Kyle Kuzma et 18 points d'Ivica Zubac, tandis que les Warriors, doubles champions en titre, étaient dans un très mauvais jour avec une réussite au tir calamiteuse (40,9%, 25% à trois points) et une accumulation de ballons perdus (13) et de fautes personnelles (21).

La victoire des Lakers pourrait toutefois être anecdotique si James devait être indisponible pendant une longue période.

Le numéro 23 des Lakers, qui a marqué 17 points et capté 13 rebonds avant sa sortie, a dû quitter ses coéquipiers durant la 3e période en se plaignant d'une vive douleur au niveau des adducteurs.

Il s'est blessé en plongeant pour conserver un ballon, à la lutte avec Draymond Green, qu'il était sur le point de perdre.

Il a dans un premier temps rejoint le banc des Lakers en expliquant à l'équipe médicale qu'il avait entendu "comme un claquement", puis s'est dirigé vers les vestiaires en boitant pour être soigné.

Parti en «hyperextension»

Les Lakers ont ensuite indiqué que leur joueur-vedette était "touché à l'aine gauche" et qu'il ne reviendrait par le terrain.

La sortie de "King James" a désorganisé les Lakers qui ont vu leur avance qui avait atteint 19 points (69-50) retomber à deux points, avant un sursaut de la franchise californienne en fin de 3e période (91-82).

Les Lakers ont ensuite repris le large face à des Warriors méconnaissables, à l'image de Stephen Curry (15 points) et surtout de Klay Thompson (5 points).

Les sorties sur blessure sont rarissimes dans la carrière de LeBron James, phénomène physiologique et acharné de préparation physique.

Il faut ainsi remonter à avril 2016 pour trouver trace du dernier match manqué par le triple champion NBA et quadruple MVP.

À l'issue de la rencontre et en attendant une IRM mercredi, "King James" s'est voulu rassurant alors que le prochain match de son équipe est programmé jeudi à Sacramento.

«Je suis simplement parti en hyperextension, mais je ne m’inquiète jamais après ce genre de blessure, j'ai pu rejoindre les vestiaires en marchant. J'ai essayé de soulager la douleur avec du ‘stretching’, je n'y suis pas parvenu, mais le point positif est que le muscle est intact», a-t-il déclaré  à la chaîne de télévision ESPN.

Malgré cette 12e défaite en 35 matches, Golden State reste 2e de la conférence Ouest, tandis que les Lakers qui n'ont plus participé aux éliminatoires depuis 2013, se rapprochent (4e, 20 v-14 d).