Sharks c. Canadiens

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Canadiens

Un carrousel à la gauche de Shea Weber

Publié | Mis à jour

Shea Weber a maintenant disputé 13 matchs depuis son retour au jeu. Dans un court laps de temps, il a déjà patiné avec quatre partenaires : David Schlemko, Brett Kulak, Jordie Benn et Victor Mete. Il s’agit d’une vieille histoire. Le Canadien cherche depuis l’an dernier le partenaire idéal pour Weber. Claude Julien n’a toujours pas trouvé la bonne réponse.

Des sept défenseurs avec le grand club, il y a cinq gauchers. De ce groupe, seul Mike Reilly n’a pas encore servi de complice au capitaine. Julien a souvent perdu patience avec Reilly cette saison en raison de son inconstance et de ses mauvaises prises de décision.

C’est probablement pour ça qu’il n’a pas encore obtenu sa chance. Sur papier, Reilly représenterait un bon candidat puisqu’il est un bon patineur et qu’il relance bien l’attaque. Mais la tête ne suit pas toujours les patins dans son cas...

Un premier test concluant

L’échantillon reste petit avec un seul match, mais Mete a gagné des points à ses débuts aux côtés de l’homme montagne. Dans le gain de 4 à 3 en prolongation contre les Golden Knights à Vegas, samedi, Mete a été le défenseur le plus utilisé par Julien après Weber (26 min 6 s) et Jeff Petry (23 min 19 s).

L’Ontarien de 20 ans a terminé la rencontre avec un temps d’utilisation de 19 min 37 s. Il n’avait pas passé autant de temps sur la glace depuis le match inaugural contre les Maple Leafs à Toronto (20 min 8 s).

S’il s’est bien débrouillé à cinq contre cinq contre le gros trio des Knights, celui de William Karlsson, Jonathan Marchessault et Alex Tuch, Mete a également obtenu une passe sur le but vainqueur de Paul Byron en prolongation. Il a gardé la rondelle dans le territoire adverse en réalisant un court relais en direction de Max Domi. Un jeu intelligent.

Bonne note de Julien

Après le match, Julien a donné une bonne note à son jeune défenseur.

«Ce n’est pas Mete avec Weber ou avec un autre. C’est tout simplement Mete. Il joue du bon hockey. Il patine bien, il s’implique. Ça lui a fait vraiment du bien de jouer quelques semaines dans la Ligue américaine à Laval. Il a repris sa confiance. On voit un Mete un peu plus à l’image de celui qu’on a vu l’an passé.»

L’entraîneur en chef a toutefois joué de prudence lorsque questionné à savoir si Mete pourrait devenir le partenaire régulier de Weber.

«On a parlé de ça avec [Brett] Kulak, on a parlé de ça avec [David] Schlemko et avec d’autres joueurs. C’est le temps qui va le dire. Pour l’instant, je peux te dire qu’il a joué un bon match avec Weber. Mais dans notre situation actuelle, on y va match par match.»

Depuis son rappel du Rocket, Mete a porté l’uniforme du CH à trois reprises. Il a obtenu une passe, maintenu un dossier de +2 et joué un peu plus de 16 minutes en moyenne. À 5 pi 9 po et 183 lb, Mete n’a rien d’un colosse, mais il a une bonne vision du jeu.

Contre les équipes rapides et talentueuses, il pourrait s’avérer un bon choix à la gauche de Weber.

Le dossier du CH depuis le retour de Shea Weber

  • 8-5-0

Weber et ses partenaires

  • Avec David Schlemko: 0-1-0
  • Avec Brett Kulak: 6-3-0
  • Avec Jordie Benn: 1-1-0
  • Avec Victor Mete: 1-0-0