Crédit : AFP

NFL

Les Patriots (encore) champions de section

Publié | Mis à jour

Pour la 15e fois en 16 ans, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont conquis la première position de la section Est de l’Association américaine. Pour ce faire, ils ont vaincu les Bills de Buffalo 24 à 12, samedi, au Gillette Stadium.

Il s’agit également de la 10e fois consécutive que la troupe de Bill Belichick remporte ce titre et est ainsi assurée de prendre part aux éliminatoires.

Dans leur affrontement du jour, le porteur de ballon Sony Michel a connu l’un de ses meilleurs matchs en 2018. Il a amassé 116 verges de gains en 18 courses et a inscrit un touché. Son coéquipier James White a également inscrit un majeur avec ses jambes, tandis que Tom Brady a lancé une passe de touché.

Le quart-arrière des Patriots (10-5) n’a pas connu sa meilleure rencontre, ne réussissant que 54% de ses passes tentées pour des gains de 126 verges. Il a aussi été victime de deux interceptions.

Chez les Bills (5-10), le botteur Stephen Hauschka a réussi des placements de 35 et 41 verges au troisième quart et le quart Josh Allen a trouvé Zay Jones dans la zone des buts en toute fin de match.

Les Cowboys qualifiés

Propulsés par deux touchés de Dak Prescott, un par la passe et un au sol, les Cowboys (9-6) ont également remporté leur titre de section grâce à une victoire de 27 à 20 contre les Buccaneers de Tampa Bay (5-10), à Dallas.

Les Cowboys participeront de nouveau aux éliminatoires après avoir raté l’important rendez-vous la saison dernière.

Michael Gallup est celui qui a capté le relais payant de Prescott tandis qu’Ezekiel Elliott a été limité à 85 verges en 18 courses.

Même s’ils ne peuvent plus rêver au titre de la section Est de la Nationale en raison du gain des Cowboys, les Eagles (8-7) sont demeurés dans la course aux éliminatoires en défaisant les Texans de Houston (10-5) par la marque de 32 à 30, à Philadelphie.

Un placement de 35 verges de Jake Elliott alors que les dernières secondes s’égrainaient a donné la victoire aux favoris de la foule.

Deshaun Watson avait donné les devants aux Texans avec un peu plus de deux minutes à faire en lançant une passe de touché de 35 verges à Vyncint Smith.

Du côté des Eagles, Nick Foles a complété 35 de ses 49 passes pour 471 verges, quatre touchés et une interception.

En captant 12 de ces relais, Zach Ertz est devenu l’ailier rapproché ayant attrapé le plus de ballons en une saison avec 113. Le record précédent de 110 attrapés avait été établi par Jason Witten en 2012.

Les Texans devront pour leur part attendre encore un peu avant d’obtenir leur qualification pour les éliminatoires.

Les Seahawks seront des éliminatoires

Les Seahawks ont obtenu leur billet pour les séries éliminatoires en venant à bout des Chiefs de Kansas City au compte de 38 à 31, dimanche à Seattle.

Une passe de deux verges de Russell Wilson à Ed Dickson puis un majeur de Chris Carson au sol lors du dernier quart ont mis le match hors de la portée des Chiefs (11-4).

Wilson a finalement complété 18 de ses 29 passes pour 271 verges et rois touchés. Il a également trouvé Nick Vannett et Doug Baldwin pour le majeur. Il a par ailleurs rejoint Dave Krieg au sommet de l’histoire des Seahawks (9-6) pour les passes de touché, avec 195. Ses 34 relais dans la zone des buts cette saison représentent par ailleurs un sommet personnel.

Patrick Mahomes n’est pas en reste malgré la défaite, lui qui a rejoint ses receveurs 23 fois en 40 tentatives pour 273 verges et trois majeurs. Il a ainsi inscrit son nom dans le livre des records de la NFL, devenant le premier pivot à réussir 30 passes de touché sur la route en une seule saison.

Pas de Todd Gurley, pas de problème pour les Rams

Les Rams de Los Angeles ont décidé de ne pas utiliser le porteur de ballon étoile Todd Gurley, incommodé par une légère blessure à un genou, dans leur affrontement contre les Cardinals de l’Arizona. Qu'à cela ne tienne, ils ont tout de même facilement triomphé par la marque de 31 à 9, au stade de l’université de Phoenix.

Le remplaçant de Gurley, C.J. Anderson, a très bien fait avec une récolte de 167 verges en 20 tentatives de course et un majeur.

Pour sa part, le quart-arrière Jared Goff a complété 19 de ses 24 passes tentées pour des gains de 216 verges et un touché. Il a aussi atteint la zone des buts avec ses jambes.

L’unique majeur des Cardinals (3-12) a été orchestré par le receveur de passes Larry Fitzgerald qui a lancé une passe de touché à David Johnson sur un jeu truqué.

Victoire de routine pour les Bears

À San Francisco, les Bears de Chicago ont poursuivi leur saison de rêve avec un gain de 14 à 9 sur les 49ers.

La formation de Matt Nagy a été solide défensivement et le quart-arrière Mitchell Trubisky a été particulièrement efficace. Le pivot de 24 ans a complété 86 % de ses passes pour 246 verges et un touché. L’autre majeur des Bears (11-4) a été inscrit par le porteur de ballon Jordan Howard.

Dans le camp des 49ers (4-11), le botteur Robbie Gould a réussi trois placements.

En bref

Dans les autres rencontres présentées en début d’après-midi, Andrew Luck a lancé une passe de touché dans les derniers moments de l’affrontement contre les Giants de New York (5-10) et les Colts d’Indianapolis (9-6) l’ont emporté 28 à 27. De leur côté, les Vikings (8-6-1) ont aisément battu les Lions (5-10) de Detroit 27 à 9.

Pour leur part, les Jaguars (5-10) de Jacksonville ont anéanti les chances des Dolphins (7-8) de participer aux éliminatoires en les battant 17 à 7.

Dans les affrontements qui n’ont pas d’incidence sur le portrait éliminatoire, les Browns de Cleveland (8-7-1) ont remporté un deuxième match consécutif en battant des Bengals de Cincinnati (6-9) 26 à 18, tandis que les Falcons d’Atlanta (6-9) ont vaincu les Panthers de la Caroline (6-9) 24 à 10. De plus, les Packers de Green Bay (6-8-1) ont disposé des Jets de New York (4-11) 44 à 38 en prolongation.