Sports divers

Athlètes internationaux de l’année: ils ont ébloui la planète sport

Publié | Mis à jour

L’année 2018 en est déjà à ses derniers milles et elle a permis à plusieurs sportifs de se faire remarquer. Encore une fois, le «Journal de Québec» conclura l’année en dévoilant son athlète international par excellence, le 30 décembre prochain.

D’ici là, voici les 12 finalistes au titre ainsi que leurs principaux faits d’armes en 2018.

Marit Bjorgen

La fondeuse norvégienne a mis un terme à sa carrière, en avril dernier, après que les Jeux olympiques de Pyeongchang lui eurent permis de devenir l’athlète, tous sexes confondus, la plus titrée de l’histoire des JO d’hiver. Ses cinq médailles en Corée du Sud (deux d’or, une d’argent et deux de bronze) ont porté son total à 15, un record de tous les temps.

 

Alexander Ovechkin

Fortement critiqué depuis le début de sa carrière pour son incapacité, disaient les dénigreurs, à mener son équipe vers les grands honneurs, Ovechkin leur a fait un pied de nez en 2018 en mettant la main sur la Coupe Stanley avec les Capitals de Washington. Le prolifique marqueur russe a aussi été nommé le joueur par excellence des séries éliminatoires.

 

Kevin Durant

Durant a été partie prenante des succès des Warriors de Golden State en 2018, menant l’équipe à une quatrième finale de la NBA consécutive et à un troisième titre en quatre ans. Lors des dernières séries, ils ont balayé la finale en quatre parties face à Lebron James et aux Cavaliers de Cleveland. Il a reçu le titre de joueur le plus utile à son équipe en séries.

 

Novak Djokovic

Le grand tennisman serbe a repris le premier rang du classement mondial de l’ATP en 2018. Des victoires remportées à l’US Open ainsi qu’à Wimbledon ont grandement aidé Djokovic à reprendre la tête de la hiérarchie mondiale de son sport. Il a aussi gagné les Masters de Shanghai et Cincinnati.

 

Simona Halep

La Roumaine a entamé la saison 2018 au premier rang du classement mondial de la WTA et a réussi à garder son rang grâce à plusieurs bonnes performances. Elle a notamment mis la main sur le titre à Roland-Garros, puis atteint la finale de l’Omnium d’Australie. Tout ça, en plus d’une victoire à la Coupe Rodgers, au Stade Uniprix de Montréal.

 

Lewis Hamilton

Le Britannique a remporté 11 des 21 courses de la saison 2018 pour mettre la main sur son cinquième titre de champion du monde en carrière. Avec 408 points accumulés au classement, il a devancé de façon convaincante son plus proche poursuivant, Sebastian Vettel de l’écurie Ferrari (320 pts).

 

Martin Fourcade

Considéré comme l’un des meilleurs biathlètes de l’histoire, le Français a confirmé sa suprématie lors des derniers Jeux olympiques d’hiver présentés à Pyeongchang en Corée du Sud, en remportant trois médailles d’or. Il a terminé au premier rang du classement général de la Coupe du monde en 2018 pour la septième fois consécutive.

 

Kylian Mbappé

La jeune vedette française a pris le taureau par les cornes lors de la dernière Coupe du Monde de soccer, s’imposant comme l’un des meilleurs joueurs du tournoi pour l’Équipe de France, malgré ses 19 ans. Il est devenu le plus jeune joueur à marquer dans un match de finale pour mener les Bleus vers un premier titre mondial depuis 1998.

 

Mookie Betts

Le voltigeur des Red Sox de Boston a connu une saison de rêve, littéralement. Il a conclu en étant nommé le joueur par excellence dans l’Américaine, après avoir remporté la Série mondiale. En saison régulière, il a maintenu la meilleure moyenne au bâton (,346) et marqué le plus de points (129).

 

Marcel Hirscher

Certains voient Hirscher comme l’un des meilleurs, sinon le meilleur skieur alpin de tous les temps. Aux Jeux olympiques de Pyeongchang, l’Autrichien a remporté deux médailles d’or, l’une au combiné et l’autre en slalom géant. Son titre au slalom de la Coupe du Monde de Val-d’Isère, en France, il y a quelques semaines, lui a permis de remporter une 60e victoire en carrière.

 

BOX-SPO-CANELO-ALVAREZ-V-ROCKY-FIELDING
Crédit photo : AFP

Canelo Alvarez

Après un verdict nul face à Gennady Golovkin en septembre 2017, Alvarez a pris les choses en main, presque un an plus tard, le 15 septembre dernier, en infligeant une première défaite au Kazakh dans un combat fort médiatisé et présenté au T-Mobile arena de Las Vegas. Alvarez s’est ainsi emparé de la ceinture de champion du monde des poids moyens de la WBA, de la WBC et de l’IBO. Il a défendu son titre avec succès contre Rocky Fielding, le 15 décembre.

 

Brooks Koepka

Koepka a été l’un des golfeurs les plus dominants de l’année 2018, du moins quand ça comptait! L’Américain a mis la main sur deux titres majeurs, soit l’Omnium des États-Unis ainsi que le Championnat de la PGA. Le golfeur américain ne comptait que deux victoires sur le circuit de la PGA avant d’entamer l’année 2018.