FBN-SPO-BALTIMORE-RAVENS-V-LOS-ANGELES-CHARGERS

Crédit : AFP

NFL

La défense des Ravens musèle les Chargers

Publié | Mis à jour

Limitant l’offensive des Chargers de Los Angeles à seulement 10 points, la défensive des Ravens a permis à la formation de Baltimore de l’emporter 22 à 10, samedi soir, au StubHub Center.

L’unité de Don Martindale a été un réel cauchemar pour le quart-arrière Philip Rivers et ses coéquipiers. Elle a rabattu au sol le pivot de 37 ans à quatre reprises, en plus d’intercepter deux de ses passes.

Le porteur de ballon Melvin Gordon a aussi été muselé, ne récoltant que 41 verges en 12 courses. Ce dernier a tout de même inscrit l’unique majeur des Chargers (11-4).

De plus, la défense a même inscrit des points. À la fin du quatrième quart, Tavon Young a récupéré un ballon échappé par Antonio Gates et a ramené le précieux objet dans la zone des buts 62 verges plus loin.

En attaque, le quart Lamar Jackson a complété 12 de ses 22 passes tentées pour des gains de 204 verges et un touché. Il a également amassé 41 verges via 11 courses.

En vertu de cette victoire, les Ravens (9-6) ont provisoirement pris possession du premier rang de la section Nord de l’Association américaine. Ils luttent avec les Steelers de Pittsburgh (8-5-1), qui eux affronteront les Saints de La Nouvelle-Orléans (12-2), dimanche.

Les Titans gagnent même sans Marcus Mariota

À Nashville, une blessure à Marcus Mariota n’a pas empêché les Titans du Tennessee de l’emporter par la marque de 25 à 16 contre les Redskins de Washington.

Le quart-arrière partant a quitté la rencontre tard au deuxième quart après avoir été plaqué. Il aurait été blessé dans la région de l’épaule, selon le réseau NFL Network.

Son remplaçant, Blaine Gabbert, a complété sept de ses 11 tentatives de passes pour 101 verges et un touché.

Derrick Henry, au sol, et Malcolm Butler, sur un retour d’interception, ont inscrit les autres majeurs des vainqueurs.

Grâce à cette victoire, les Titans (9-6) sont demeurés au cœur de la course aux éliminatoires dans l’Association américaine.

Du côté des Redskins (7-8), Adrian Peterson a parcouru 119 verges en 26 courses. Cela lui a permis de dépasser Eric Dickerson au huitième rang des porteurs de ballon ayant amassé le plus de verges au sol dans l’histoire de la NFL.