Les Partants

Mondial junior: rien de garanti pour ÉCJ

Publié | Mis à jour

Le Canada tentera de remporter une deuxième médaille d’or consécutive au Championnat du monde de hockey junior, qui sera disputé à Vancouver et Victoria, en Colombie-Britannique dans quelques jours. Mais la tâche s’annonce ardue pour ÉCJ. 

En effet, même si, année après année, le Canada fait figure de favori, il n’est pas le seul. Les États-Unis, la Russie, la Suède et la Finlande ont tous une chance légitime de remporter les grands honneurs. 

«Je regardais les groupes, notamment avec la Russie, le Canada et la République tchèque (et ce sera relevé), surtout avec les Tchèques qui pourront compter sur Necas et Zadina, a commencé par dire le recruteur des Predators de Nashville Jean-Philippe Glaude lors de l’émission Les Partants, vendredi, sur les ondes de TVA Sports. Le hockey se développe sur la planète.  

«Les gens ont essayé de copier le style du Canada. Puis après, la Suède et la Finlande ont pris leur (propre) modèle. Des fois, on se demande si c’est nous qui commence à copier ce qui se fait en Suède avec les habiletés, etc. La compétition est relevée. On voit différents talents. Le hockey explose partout sur la planète. C’est pour ça que c’est un tournoi si excitant.» 

Si le groupe A est composé du Canada, de la Russie, de la République tchèque, de la Suisse et du Danemark, le groupe B sera également très relevé avec la Suède, la Finlande, les États-Unis, la Slovaquie et le Kazakhstan. Les Américains seront à surveiller, notamment en raison du talentueux Jack Hughes, qui pourrait être le premier choix au total du prochain repêchage de la LNH. 

«C’est un tournoi de 19 ans, mais Jack Hughes est un joueur exceptionnel avec un talent naturel, une capacité à faire des jeux, à voir au-delà de ce qui va arriver, des habiletés sur patins, a continué Glaude.  

«Il est très excitant à voir jouer. Un de nos recruteurs a écrit dans un rapport qu’il paierait pour aller le voir jouer tellement il est excitant. [...] Logiquement, l’année prochaine, il jouera dans la LNH et c’est un joueur qui aura un impact.» 

De son côté, le Canada pourra compter notamment sur les Québécois Maxime Comtois et Alexis Lafrenière, mais également sur Joseph Veleno, qui a été repêché par les Red Wings de Detroit lors du dernier encan amateur de la LNH. 

«Veleno va jouer pour l’équipe du Canada, sur le troisième ou quatrième trio, a confié Glaude. C’est un joueur qui exécute les détails. Il peut s’adapter, peu importe le rôle qu’on va lui donner. C’est ce que j’aime de lui.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.

Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio.