Les Partants

Gabriel Fortier, sur les traces de Beauvillier et Girard

Publié | Mis à jour

L’attaquant québécois du Drakkar de Baie-Comeau Gabriel Fortier a paraphé un contrat avec le Lightning de Tampa Bay, mercredi. Ainsi, voici un autre joueur de petit gabarit qui commence à faire sa place dans la LNH.

Martin Bernard, l’entraîneur-chef du Drakkar ne pourrait s’en réjouir plus.

«C’est toujours plaisant, a indiqué Bernard lors de l’émission Les Partants, jeudi, sur les ondes de TVA Sports. Les jeunes arrivent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec ce rêve. (C’est plaisant) de voir tous les efforts qu’ils mettent pour en arriver à leur rêve. 

«Sa première qualité qui frappe aux yeux de tout le monde, c’est sa vitesse. La première fois que je l’ai vu jouer dans le midget AAA, c’était vraiment un patineur au-dessus de la moyenne. Puis, tu apprends à découvrir le jeune. C’est un jeune qui est passionné par le jeu, c’est un jeune qui travaille fort tous les jours, qui se présente à l’aréna avec une éthique de travail incroyable. Lorsque notre capitaine est tombé au combat en raison d’une blessure, on a pris la décision de nommer Gabriel comme capitaine. Il s’acquitte très bien de ses tâches. C’est un leader par l’exemple qui inspire toute notre équipe chaque fois qu’il touche la patinoire.»

Bernard a également été l’entraîneur d’Anthony Beauvillier, des Islanders de New York, et de Samuel Girard, de l’Avalanche du Colorado, alors qu’il était aux commandes des Cataractes de Shawinigan entre 2013 et 2016. Beauvillier et Girard, deux autres joueurs de petits gabarits, sont d’ailleurs en train de s’imposer dans le circuit Bettman.

«C’est exactement le même cycle qu’on avait fait à Shawinigan quand j’étais là avec comme noyau Anthony et Sam, a confié Bernard. C’est vraiment spécial de voir les deux "kids" patiner sur une patinoire de la LNH. Encore là, ce sont des "kids" passionnés et enthousiastes, qui travaillaient fort tous les jours. Je ne suis pas surpris de leurs succès. Je pense que c’est juste le début dans leur cas.

D’ailleurs, le Drakkar a été actif récemment pour tenter d’améliorer sa formation. Il a notamment fait l’acquisition d’Ethan Crossman et du gardien Dereck Baribeau.

«On arrive dans la troisième de notre cycle, a continué le pilot du Drakkar. Avec notre noyau de joueurs, on pense qu’on a une chance de compétitionner. Crossman, c’était le coéquipier d’un autre joueur qu’on est allé chercher à Bathurst au repêchage, Samuel L’Italien. Ça va apporter de la profondeur, de la vitesse, de l’expérience de séries éliminatoires qui est super importante pour pouvoir penser faire un bout. Autant Crossman que (Keenan) McIsaac, ce sont des gars qui arrivent de Bathurst, qui apportent de l’expérience.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.