Dereck Baribeau

Photo : Dereck Baribeau Crédit : AFP

LHJMQ

Dereck Baribeau échangé au Drakkar

Publié | Mis à jour

Avant le début de la période des transactions, Patrick Roy avait fait preuve de transparence concernant la situation de ses gardiens de but en assurant que tous les scénarios étaient sur la table.

Après avoir cédé le réserviste Anthony Morrone aux Voltigeurs de Drummondville à l’ouverture des marchés, voilà que les Remparts ont échangé Dereck Baribeau au Drakkar de Baie-Comeau en retour d’un autre portier du nom de Kyle Jessiman, tard mercredi soir.

C’est donc dire que les Remparts de Québec auront deux nouveaux visages entre les poteaux lorsque l’action reprendra la semaine prochaine avec Jessiman et Carmine-Anthony Pagliarulo, acquis de l’Océanic de Rimouski lundi.

Si Jessiman est âgé de 19 ans comme Baribeau, il n’appartient cependant à aucune formation de la Ligue nationale de hockey (LNH), contrairement à Baribeau qui est sous contrat avec le Wild du Minnesota. Son retour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) l’an prochain était plus qu’incertain et Roy voulait s’assurer d’avoir entre les mains un joueur de qualité à cette position.

«Je pense qu’on aura deux très bons gardiens. Jessiman peut jouer à 20 ans, contrairement à Dereck dont on n’est pas certain de sa situation. Les conversations que j’ai eues avec le Wild et Fred Chabot [responsable du développement des gardiens] disaient qu’il y avait une possibilité qu’il revienne, mais rien n’était sûr. Ça a joué un rôle dans la décision», a reconnu l’entraîneur-chef et directeur général des Remparts en conférence téléphonique.

Nouvelle dynamique

Natif de Châteauguay, Jessiman a signé 15 victoires en 22 rencontres cette saison, maintenant une moyenne de buts alloués de 2,81 ainsi qu’un pourcentage d’arrêts de ,902. Il en sera à sa troisième équipe dans la LHJMQ, lui qui a aussi porté les couleurs des Screaming Eagles du Cap-Breton.

«Ils sont pas mal égaux au niveau des statistiques, mais on change la dynamique de l’équipe et j’aime ça. Tous les rapports que j’ai eus sont que c’est un gars d’équipe qui est aimé. J’ai adoré Dereck et c’est de valeur que sa blessure l’ait empêché de connaître autant de succès qu’il aurait souhaité cette saison», a expliqué Roy, qui a parlé brièvement à son gardien au téléphone pour lui annoncer la nouvelle.

Choix de premier tour des Foreurs de Val-d’Or en 2015, Baribeau avait été cédé aux Diables rouges en janvier 2017 où il aura connu un passage en demi-teinte marqué par quelques blessures. Dont sa plus récente au mois d’octobre alors qu’il s’était fracturé une main après avoir frappé son poing contre le mur. Il affichait une moyenne de 2,38 et un pourcentage d’efficacité de ,906 en 17 parties (9-8) depuis le début de la campagne.

Roy a par ailleurs répété qu’il ne voulait pas échanger son attaquant vedette Philipp Kurashev parce que «je veux qu’on donne un bon spectacle aux "fans"».