New England Patriots v Pittsburgh Steelers

Crédit : AFP

NFL

Autre déception pour les Patriots

Publié | Mis à jour

Le porteur de ballon Jaylen Samuels a récolté 142 verges au sol, dimanche, au Heinz Field, menant les Steelers de Pittsburgh vers un gain de 17 à 10 contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Malgré leur deuxième défaite consécutive, ceux-ci demeurent en tête de la section Est de l’Association américaine.

Le quart-arrière Ben Roethlisberger a lancé deux passes de touché et commis autant d’interceptions pour les Steelers (8-5-1), qui ont freiné une séquence de trois revers pour demeurer au premier rang de leur section. Il a amassé 235 verges, rejoignant Vance McDonald et Antonio Brown dans la zone payante.

Chris Boswell a raté sa 12e tentative de placement cette saison, un sommet dans la NFL. Il a toutefois réussi un botté de précision au quatrième quart pour permettre aux siens de se donner une avance de sept points.

Du côté des Patriots (9-5), qui s’étaient inclinés devant les Dolphins de Miami à la suite d’un jeu de la dernière chance en fin de rencontre une semaine auparavant, Tom Brady a obtenu 279 verges et repéré Chris Hogan pour le majeur. Il a également vu un de ses relais captés par l’adversaire.

Pas de titre de section pour les Cowboys

En plus d’avoir été blanchis par un pointage de 23 à 0 par les Colts à Indianapolis, les Cowboys de Dallas ont échappé une chance de s’assurer du titre de l’Est de la Nationale.

Une victoire aurait permis aux Cowboys (8-6) de décrocher le titre. Ils auraient aussi été sacrés champions de section si les Redskins de Washington (7-7) et les Eagles de Philadelphie (7-7) s’inclinaient. Les Redskins ont annulé ce scénario quand ils ont battu les Jaguars de Jacksonville (4-10) 16 à 13. En soirée, les Eagles ont surpris les Rams (11-3) à Los Angeles 30 à 23.

Les Colts (8-6), quant à eux, sont demeurés au cœur de la course aux séries dans l’Américaine notamment grâce aux deux touchés au sol de Marlon Mack et aux trois placements d’Adam Vinatieri.

Les Bears de retour en séries

Contrairement aux Cowboys, les Bears n’ont pas raté leur chance et ont remporté le titre de la section Nord de la Nationale en défaisant les Packers de Green Bay 24 à 17, à Chicago.

Les Bears (10-4) participeront ainsi aux éliminatoires pour la première fois depuis 2010.

Mitchell Trubisky a bien fait dans la victoire en amassant 235 verges par la voie des airs et deux touchés.

L’attaque des Packers (5-8-1) a été moins efficace. Aaron Rodgers n’a lancé aucune passe de touché en plus d’être victime d’une interception et de cinq sacs du quart.

Derrick Henry poursuit sur sa lancée

Derrick Henry n’a peut-être pas livré une performance aussi magistrale que celle du 6 décembre dernier, mais il a tout de même été dominant dans la victoire de 17 à 0 des Titans du Tennessee contre les Giants de New York, au MetLife Stadium.

Le porteur de ballon a inscrit les deux touchés des Titans (8-6) en plus de parcourir 170 verges en 33 courses. Comme si ce n’était pas assez, il a complété une passe de six verges pendant la rencontre.

Marcus Mariota n’a quant à lui amassé que 88 verges en 12 passes.

La semaine dernière, Henry avait amassé 238 verges et quatre majeurs dans un gain de 30 à 9 contre les Jaguars de Jacksonville.

Du côté des Giants (5-9), Saquon Barkley a été limité à 31 vers au sol, le deuxième plus bas total de la saison pour l’excellent joueur de première année.

Eli Manning a pour sa part rejoint ses receveurs 21 fois en 44 tentatives pour 229 verges. Il a été victime d’une interception.

Également en après-midi, les Falcons d’Atlanta (5-9) ont défait les Cardinals de l’Arizona (3-11) 40 à 14. En amassant 82 verges par la voie des airs durant le match, le receveur de passe Julio Jones a franchi le plateau des 1500 verges en une saison pour la troisième fois de sa carrière.

Les Bills de Buffalo (5-9) ont pour leur part battu les Lions de Detroit (5-9) 14 à 13 tandis que les Dolphins de Miami (7-7) se sont inclinés par la marque de 41 à 17 devant les Vikings du Minnesota (7-6-1).

De plus, les Ravens de Baltimore (8-6) ont pris la mesure des Buccaneers de Tampa Bay (5-9) au compte de 20 à 12 et les Bengals de Cincinnati (6-8) ont gagné 30 à 16 contre les Raiders d’Oakland (3-11).

En fin de journée, les 49ers de San Francisco (4-10) ont surpris les Seahawks de Seattle (8-6) 26 à 23 en prolongation.